Forum sympa : Hères du Temps
Hélez le bord, présentez-vous à la coupée, bienvenue à vous !
Bonne & Heureuse Année 2019 à tout l'équipage

Partagez
Aller en bas
avatar
SylvetteB
Messages : 545
Date d'inscription : 27/10/2017

Nouvelles des Etats Unis

le Sam 16 Déc - 8:10
Rappel du premier message :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La grande baisse d’[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] promise par le président américain [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] était vendredi 15 décembre en bonne voie pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] adoptée définitivement la semaine prochaine par le Congrès, après que deux sénateurs hésitants de la majorité ont apporté leur soutien au texte.

Les sénateurs [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et Bob Corker ont chacun annoncé vendredi qu’ils voteraient oui lors du vote final, après [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] entretenu le suspense sur leur position. Les deux avaient menacé de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] la réforme.



...

LAWRENCE 45
Messages : 1281
Date d'inscription : 22/11/2017
http://www.marbellafirst.net

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Dim 10 Juin - 9:15
Réputation du message : 100% (1 vote)
AMERICAN DREAM !

avatar
Kalawasa
Messages : 3211
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Dim 10 Juin - 9:28
Excellent !  Very Happy  (surtout la présence de Melania !)
avatar
Kalawasa
Messages : 3211
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Dim 10 Juin - 10:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ils ont remis ça. Lors de leur rencontre [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] vendredi 8 juin, à La Malbaie au Canada, Emmanuel Macron et Donald Trump se sont de nouveau testés sur leur poignée de mains, à tel point que le président français a imprimé la trace de son pouce pendant un instant sur son homologue américain. Un détail, repéré par Leah Millis, photographe de l'agence Reuters, qui fait beaucoup jaser.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Et voilà : c'est tout ce qu'il y a à retenir de ce G7 !  Le ridicule ne tue pas ! (Merci Photoshop !)
avatar
Younes Terre
Messages : 1369
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Dim 10 Juin - 22:22
Etats-Unis : en Floride, des permis de port d'armes octroyés sans vérifications


Entre février 2016 et mars 2017, la fonctionnaire en charge des demandes n'a pas consulté la base de données du FBI prévue à cet effet, car son mot de passe ne fonctionnait pas.
avatar
Rumba
Messages : 1614
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : ça dépend :)

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Lun 11 Juin - 8:53
Younes
ah oui ? qui écrit ça ? quelqu'un qui ne connaît pas les USA. Les armes qu'utilisent les bandits terroristes........... ne sont pas achetées en magasin (tout comme en France) donc pas besoin de pièces d'identités. Les armes achetées en magasin donnent obligation de présenter une pièce d'identité, déclaration au shérif avant de les délivrer et cours de tirs obligatoires.

 à Marseille sur le vieux port, ils ont tué un gars de 22 ans avec une kalachnikov, vous pensé que la pétoire a été achetée en magasin ? 

-----------------
Kalawasa
c'est d'une nullité cette histoire de poignée de mains on se croirait dans une cour de récré, ils vont bientôt jouer à celui qui pisse le plus loin !! mais si not' Président est content de sa performance, nous sommes ravis pour lui.
avatar
Kalawasa
Messages : 3211
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Lun 11 Juin - 10:07
Rumba a écrit:Kalawasa
c'est d'une nullité cette histoire de poignée de mains on se croirait dans une cour de récré, ils vont bientôt jouer à celui qui pisse le plus loin !! mais si not' Président est content de sa performance, nous sommes ravis pour lui.

Ce ne sont que des grands enfants...Quantat pourrait bien nous expliquer ce genre de comportements... Very Happy
avatar
Charly
Messages : 1828
Date d'inscription : 27/10/2017
Localisation : Ardenne Belge

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Lun 11 Juin - 10:17
Réputation du message : 100% (1 vote)

Le lapsus de l'année !!! Et en plus venant de Fox News c'est sublime...
Guillaume Auda

« Quoi qu’il se passe entre les 2 dictateurs lors de ce sommet ...»

Cet ÉNORME lapsus sur @FoxNews, la chaîne préférée de Trump !
#TrumpKimSummit
avatar
Younes Terre
Messages : 1369
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Dim 8 Juil - 22:00
Pendant que nous entassons nos vieux dans des mouroirs que l'on nomme pudiquement  EHPAD les états unis sont à la pointe de l’intégration des personnes âgées! Un modèle!

Aux Etats-Unis, le nombre de travailleurs de plus de 85 ans atteint un record
Par RFI Publié le 07-07-2018


Aux Etats-Unis, le nombre de personnes à travailler au-delà de 85 ans ne cesse d'augmenter. Elles sont désormais 255 000.



On les voit rendre la monnaie dans les petites cabines de péage d'autoroute, animer des stands dans les supermarchés, ou faire le ménage dans les bureaux. Ils ont pourtant dépassé depuis longtemps l'âge de la retraite. Le nombre de personnes de plus de 85 ans qui occupent un emploi n'a cessé d'augmenter depuis dix ans aux Etats-Unis. Ils sont désormais 4,4 % de cette classe d'âge à travailler, contre 2,6 % en 2006, rapporte un article du Washington Post.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
LAWRENCE 45
Messages : 1281
Date d'inscription : 22/11/2017
Age : 73
Localisation : Marbella
http://www.marbellafirst.net

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Dim 8 Juil - 23:20
Younes Terre a écrit:Pendant que nous entassons nos vieux dans des mouroirs que l'on nomme pudiquement  EHPAD les états unis sont à la pointe de l’intégration des personnes âgées! Un modèle!

Aux Etats-Unis, le nombre de travailleurs de plus de 85 ans atteint un record
Par RFI Publié le 07-07-2018


Aux Etats-Unis, le nombre de personnes à travailler au-delà de 85 ans ne cesse d'augmenter. Elles sont désormais 255 000.



On les voit rendre la monnaie dans les petites cabines de péage d'autoroute, animer des stands dans les supermarchés, ou faire le ménage dans les bureaux. Ils ont pourtant dépassé depuis longtemps l'âge de la retraite. Le nombre de personnes de plus de 85 ans qui occupent un emploi n'a cessé d'augmenter depuis dix ans aux Etats-Unis. Ils sont désormais 4,4 % de cette classe d'âge à travailler, contre 2,6 % en 2006, rapporte un article du Washington Post.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


cheers cheers cheers
avatar
EddieCochran+
Messages : 2512
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Lun 9 Juil - 0:00
33 -

Younes Terre a écrit:Pendant que nous entassons nos vieux dans des mouroirs que l'on nomme pudiquement  EHPAD les états unis sont à la pointe de l’intégration des personnes âgées! Un modèle!

Aux Etats-Unis, le nombre de travailleurs de plus de 85 ans atteint un record
(...)

Ce n'est pas en Francaouireich que cela arriverait ! Ici après 45 ans les grandes boîtes vous estiment trop âgé et vous foutent au chomdu.

Par contre au Japon, c'est un phénomène culturel, les seniors à la retraite continuent jusqu'à ne plus arquer à bosser à mi-temps dans leur entreprise (contre rémunération) afin de perpétrer l'esprit d'entreprise et de transmettre leur savoir faire aux nouveaux entrants.

Quand je fais mon marché je rencontre souvent un monsieur de 83 ans qui tient un stand de produits régionaux et qui continue à bosser au-delà de sa retraite mais les cotises de son actuelle activité ne sont pas comptabilisées pour lui faire un complément de retraite. En France aussi les retraités sont esploités mais c'est par la bureaucratie et les caisses.

De toute manière, tant que l'on peut faire un travail au-delà de l'âge légal il faut essayer de le faire, mais de façon aménagée. Si ça ne va pas, il reste le bénévolat.
avatar
Younes Terre
Messages : 1369
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Lun 6 Aoû - 21:27
Deux de leurs collègues sont virés, tous les ouvriers quittent le travail
Le 31 juillet dernier à Indianapolis, les ouvriers d'un dépôt UPS en construction à Indianapolis ont décidé de se révolter. Leur patron venait de licencier deux de leurs collègues. Jugeant ce choix raciste, ces employés décrits comme majoritairement Mexicains ont quitté leur lieu de travail en signe de protestation. Antoine Dangerfield, la trentaine, était soudeur sur le chantier. Il a filmé ses collègues en train de partir et a posté la vidéo sur Facebook. Après la publication, il a à son tour été licencié. Aujourd'hui, les images ont été vues près de 3 millions de fois, une page GoFundMe a même été créée pour aider sa famille.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Rumba
Messages : 1614
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : ça dépend :)

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Lun 6 Aoû - 21:40
chez UPS, tous les employé(e)s sont de la couleur de leurs camions ainsi que leur combinaison de travail,  mais là ce n'est pas UPS d'après ce que je comprends c'est un patron du bâtiment puisque c'est en construction.

Et l'histoire ne dit pas pourquoi ce mexicain a été viré, pour pouvoir en parler il faut connaître les faits.
avatar
Younes Terre
Messages : 1369
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Sam 15 Sep - 21:15
Aux Etats-Unis, le nombre de défauts d'emprunts étudiants explose
RAPHAEL BLOCH Le 26/08

Près de 40 millions d'Américains se sont endettés pour financer leurs études. Plus d'un million d'entre eux fait défaut chaque année, selon l'Urban Institute.
Après la crise des subprimes, puis les inquiétudes sur les prêts automobiles , une nouvelle menace pointe aux Etats-Unis : celle des défauts sur les emprunts étudiants. Selon un rapport de l'Urban Institute publié cette semaine, plus d'un million d'Américains sont touchés par le phénomène chaque année.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


avatar
Younes Terre
Messages : 1369
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Ven 5 Oct - 17:01
BERNIE SANDERS FORCE AMAZON À AUGMENTER MASSIVEMENT LE SALAIRE DE SES EMPLOYÉS
Posted by Politicoboy | 4 Oct 2018

La campagne du démocrate « socialiste » contre Jeff Bezos vient de porter ses fruits. 350 000 employés d’Amazon vont bénéficier d’un salaire minimum de 15 dollars de l’heure, le double du plancher légal aux États-Unis. Une victoire historique pour ces travailleurs mobilisés.

Avec une fortune estimée à plus de 158 milliards de dollars, Jeff Bezos est l’homme le plus riche du monde. Le fondateur d’Amazon gagne l’équivalent du salaire moyen de ses employés toutes les neuf secondes, soit 260 millions par jour. Cette richesse provient exclusivement d’Amazon, géant de la vente en ligne bénéficiant d’une situation de quasi-monopole. Si la multinationale dégage autant de profit, c’est avant tout grâce à ses employés sous-payés qui travaillent à la manutention de millions de produits dans des conditions déplorables. Pour se faire une idée de l’ampleur de cet esclavage moderne, on pourra lire l’enquête de Jean-Baptiste Malet, ou regarder le numéro de Cash investigation « Travail, ton univers impitoyable ».

Aux États-Unis, l’ouvrier d’Amazon est payé entre 8 et 12 dollars de l’heure, en fonction du minimum légal dans la juridiction où il se trouve. Souvent à temps partiel et flexibilisé à outrance, ces travailleurs pauvres dépendent pour beaucoup des « bons alimentaires » distribués par l’État fédéral. Une situation intolérable dont Bernie Sanders a fait son cheval de bataille afin de promouvoir une hausse du salaire minimum.

LE SOCIALISTE CONTRE LE MILLIARDAIRE
Parmi les propositions phares de sa campagne présidentielle de 2016, le sénateur socialiste du Vermont proposait l’établissement d’un salaire minimum national à 15 dollars de l’heure (13 euros/h, ou 2080 euros/mois). Une réforme jugée irréaliste par Hillary Clinton. Pourtant, elle s’impose de plus en plus dans l’opinion et le débat public, comme les trois autres réformes phares défendues par Bernie Sanders (assurance maladie intégrale, éducation supérieure gratuite, garantie universelle à l’emploi). Plusieurs villes américaines et deux états ont voté la hausse du salaire minimum, passant de 8 à 11, 12 voire 15 dollars de l’heure, mais sur trois ans. Bernie Sanders ne s’est pas contenté d’applaudir ces timides progrès. Il s’est lancé dans une campagne de dénonciation ciblée, que de nombreux experts et éditorialistes ont considéré comme démagogique, populiste et inefficace. Sanders a tenu des meetings avec les employés de Disney World et publiquement fustigé les salaires de misère versés aux ouvriers des parcs d’attractions, appuyant les mouvements de contestation des travailleurs jusqu’à ce que Disney cède. 38 000 salariés ont ainsi gagné le droit à une paye de 15 dollars par heure, une hausse de près de 50 %.

Encouragé, Bernie Sanders a poursuivi les efforts en s’en prenant personnellement à Jeff Bezos. Il dénonce la cupidité du milliardaire dans tous les médias : ? C’est simple, Jeff Bezos réalise des profits monstrueux en payant ses employés des salaires si bas que  « Vous voulez savoir pourquoi l’homme le plus riche du monde est aussi le premier bénéficiaire des aides sociales américaines ces derniers dépendent des aides sociales pour survivre. Aujourd’hui, des milliers d’employés d’Amazon ont besoin de l’assurance sociale, des logements sociaux et des bons alimentaires. Pendant ce temps, Jeff Bezos pèse 158 milliards de dollars et sa fortune augmente de 260 millions par jour, c’est absurde ! »   Sur Twitter et les chaines d’information, Sanders interpelle continuellement son adversaire. À propos de ses projets d’investissement dans les vols spatiaux, il dit : « J’ai une suggestion pour Jeff Bezos, au lieu de faire joujou avec des fusées, pourquoi ne payerait-il pas ses employés un salaire décent ? »

Les abonnés à sa newsletter recevaient des messages appelant à signer une pétition pour demander à Bezos de payer ses salariés correctement. Le dernier en date : un compte à rebours de 10 à 1, qui se terminait par des mots éloquents : « Pendant que vous lisiez ce courriel, Jeff Bezos a gagné cent mille dollars, mais il refuse de payer ses employés un salaire décent. » Sanders a également organisé un débat sur le thème des conditions de travail, intitulé « Travailleurs contre PDG ». Il avait invité cinq milliardaires (dont Bezos, le PDG de Walmart, American Airlines, Mac Donalds et Disney) pour faire face à un panel de leurs employés. Aucun patron n’accepta l’invitation, ce qui permit à Bernie Sanders de recueillir les témoignages des ouvriers face à des chaises vides avec le nom des patrons scotché dessus. L’émission fut diffusée en direct sur les médias indépendants et YouTube.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Kalawasa
Messages : 3211
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Jeu 1 Nov - 15:34
Une nouvelle tendance est née aux USA : le Blexit .




Aux États-Unis, les républicains vont pouvoir revêtir de nouveaux atours, après les casquettes “Make America great again”. Le rappeur Kanye West jette en effet ses forces dans la bataille des élections de mi-mandat avec une nouvelle ligne de vêtements, rapporte le Guardian. Lancée le dimanche 28 octobre, cette ligne propose tee-shirts et casquettes qui affichent en gros le mot-valise “Blexit”. Ce terme, composé de “black” et “exit”, est utilisé dans la campagne de la star conservatrice de YouTube Candace Owens pour exhorter les électeurs Noirs à quitter le Parti démocrate.
avatar
Younes Terre
Messages : 1369
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Dim 16 Déc - 10:20
« Aux Etats-Unis, les comptes publics se dégradent à une vitesse vertigineuse »

Dans sa chronique, Stéphane Lauer, éditorialiste au « Monde », analyse les effets sur l’économie américaine de la réforme fiscale initiée par Donald Trump.

Par Stéphane Lauer Publié le 19 novembre 2018


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je ne suis pas abonné, vous avez des infos sur le sujet?
avatar
Younes Terre
Messages : 1369
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Dim 16 Déc - 10:25
La courbe des taux s’inverse aux Etats-Unis, Wall Street panique
Si la tendance se poursuit, il va bientôt coûter plus cher d’emprunter à court terme qu’à long terme outre-Atlantique.

On la voit arriver, annonciatrice des récessions. Elle est revenue, et les marchés ont pris peur : l’inversion de la courbe des taux est de retour à Wall Street. Bigre. De quoi s’agit-il ? Petite explication pédagogique.

Normalement, il coûte plus cher d’emprunter à long terme qu’à court terme. C’est logique. Les investisseurs qui bloquent leur argent sur une période longue exigent une rémunération supérieure à celle obtenue sur courte période. Le long terme doit rapporter plus que le court terme. Lorsqu’on s’attend à une forte croissance, on s’attend à une forte inflation, et l’on exige des taux encore plus élevés.

Sauf qu’aux Etats-Unis, c’est l’inverse qui se passe. Il va bientôt coûter plus cher d’emprunter à court terme qu’à long terme. Dans le détail, la courbe est encore légèrement pentue : les taux à trois mois sont d’environ 2,33, tandis que les taux à dix ans de 2,91, mais ces derniers étaient de 3,26 au début d’octobre. Plus significativement, les taux à cinq ans sont désormais très légèrement inférieurs à ceux à trois ans (2,796 contre 2,803). L’écart était encore d’un demi-point il y a deux ans.

Les marchés dévissent
Explication de cette évolution : d’un côté, la Réserve fédérale (Fed), la banque centrale états-unienne, resserre sa politique monétaire pour lutter contre les pressions inflationnistes. Elle devrait augmenter ses taux directeurs, actuellement compris entre 2 et 2,25 %, d’un quart de points lors de sa réunion du 19 décembre.

De l’autre côté, les marchés financiers voient les nuages économiques s’amonceler sur l’économie américaine : mauvaise tenue de l’immobilier, chute du brut, plein emploi avec risque de tensions inflationnistes. Résultat, ils ne croient plus à un avenir radieux et font baisser les taux à long terme.

Cette peur pour la croissance future s’explique aussi par les ambiguïtés sur l’armistice commercial avec la Chine. Donald Trump a nommé comme négociateur en chef son représentant au commerce, Robert Lighthizer, réputé très dur, au lieu de son secrétaire au trésor, Steven Mnuchin, partisan d’une approche conciliante avec Pékin. Le président s’est aussi vanté sur Twitter d’être « un homme de droits de douane ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
EddieCochran+
Messages : 2512
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Dim 16 Déc - 15:24
41 -

Younes Terre a écrit:
« Aux Etats-Unis, les comptes publics se dégradent à une vitesse vertigineuse »

(...)
Je ne suis pas abonné, vous avez des infos sur le sujet?

Les seules auxquelles j'ai accès sont dégradées, mais il semble que ça plonge !

avatar
SylvetteB
Messages : 545
Date d'inscription : 27/10/2017

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Lun 17 Déc - 8:36
Oui, ca plonge, pour le moment Sad (le Dow est monte a $26,828.39 et est maintenant $24,100.51) apres plusieurs chutes impressionantes (en fevrier, en mai..) et remontees.


Pour le moment, gardons tout de meme les choses en perspective:


Jour des elections - November 8th, 2016

Dow: 18,332.74, +73.14, (+0.40%)
S&P 500: 2,139.56, +8.04, (+0.38%)
Nasdaq: 5,193.49, +27.32, (+0.53%)
WTI crude oil: $44.86, -$0.03, (-0.07%)
==============
Lendemain de l’election de Donald Trump – November 9th, 2016
Dow: 18,589.69, +256.95, (+1.40%)
S&P 500: 2,163.26, +23.70, (+1.11%)
Nasdaq: 5,163.26, +57.58, (+1.11%)
WTI crude oil: $45.37, +$0.39, (+0.87%)
==============
Vendredi dernier - December 14th, 2018
Dow: 24,100.51, -496.87, (-2.02%)
S&P 500: 2,599.95, -50.59, (-1.91%)          
Nasdaq: 6,910.66, -159.67, (-2.26%)

Oil: $51.22, 0.02, (0.04%)
avatar
EddieCochran+
Messages : 2512
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Lun 17 Déc - 12:52
43 -

A l'heure où j'écris la cotation de WS n'est pas encore ouverte. Je colle ici un article de CNBC pour les perspectives du jour et à venir après la secousse de vendredi :

" US stock futures point to a slightly higher open after Friday’s big losses
PUBLISHED SUN, DEC 16 2018 • 6:06 PM EST | UPDATED 37 MIN AGO
Thomas Franck
@TOMWFRANCK


KEY POINTS
Recent economic data have reignited worries of economic slowdown around the globe and kept a lid on stock returns.
The Dow fell nearly 500 points and the S&P 500 closed down 1.9 percent on Friday to 2,599.95 — its lowest closing level since April — after China reported industrial output and retail sales growth numbers for November that missed expectations.


Dow Jones Industrial Average futures pointed to a slightly positive start for Monday’s open after all three major U.S. indexes closed in correction territory for the first time since March 2016 in the prior trading session.

Dow futures implied a rise of about 40 points at the open on Monday, as of 5:30 a.m. ET. S&P 500 and Nasdaq futures also pointed to a slightly higher open.

Recent economic data have reignited worries of economic slowdown around the globe and kept a lid on stock returns. The Dow fell nearly 500 points and the S&P 500 closed down 1.9 percent on Friday to 2,599.95 — its lowest closing level since April — after China reported industrial output and retail sales growth numbers for November that missed expectations.

The latest economic data offered yet another hint that Beijing’s economy may be decelerating amid rising trade risks as President Xi Jinping tries to broker a permanent truce with President Donald Trump. The two nations have slapped tariffs on billions of dollars worth of goods over the past year as disagreements over the handling of intellectual property and a yawning trade deficit pit the world’s two largest economies against each other.

Investors are also on edge ahead of the December meeting of the Federal Reserve’s policymaking arm. The Federal Open Market Committee is expected to hike its benchmark overnight lending rate for a fourth and final time of 2018 this week. While fears of rising interest rates and an ambitious Fed have spooked markets throughout 2018, such concerns have evolved over the past month as inflation and growth expectations recede
.""

**********
Certains ont dû réaliser leurs actifs histoire d'avoir du cash à dépenser pour Noël et Nouvel An. Attendons le 15 janvier 2019 pour refaire un point.
avatar
Younes Terre
Messages : 1369
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Mer 19 Déc - 22:20

États-Unis : sur son lit de mort, un enfant de 2 ans privé de sa mère

Alors que les jours du petit Abdullah sont comptés, sa mère ne peut pas le voir une dernière fois à cause de la politique migratoire de l'administration Trump.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
EddieCochran+
Messages : 2512
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Jeu 20 Déc - 15:39
45 -

Syrie. Donald Trump surprend son camp en retirant les troupes américaines de Syrie


COURRIER INTERNATIONAL - PARIS
Publié le 20/12/2018 - 05:54


Des soldats américains patrouillent avec des militaires turcs à proximité de Manbij en Syrie le 1er novembre 2018.  Reuters (US Army)
Cet article est issu du Réveil Courrier. Chaque matin à 6h, notre sélection des meilleurs articles de la presse étrangère.


Assurant que les Etats-Unis ont défait Daech, Donald Trump a annoncé que les 2000 soldats américains présents en Syrie allaient rentrer au pays. Son camp, inquiet de voir l’influence de l’Iran grandir dans la région, n’approuve pas ce départ qu’il évoquait avant même de devenir président.  
Donald Trump a assuré dans un tweet mercredi matin que “nous avons défait Daech en Syrie”. Une annonce suivie quelques heures plus tard d’un message vidéo, également publié sur le réseau social, dans lequel il déclare “qu’il est temps de ramener nos troupes à la maison”. Environ 2000 militaires américains se trouvent sur place. 


“La décision de Trump de retirer ces troupes d’élite va dans le sens du rapatriement d’un maximum de soldats US que le pensionnaire de la Maison Blanche a toujours promis”, rapporte Le Soir. Le fait qu’il tienne cette promesse de campagne réitérée une fois élu président (lors d’un meeting dans l’Ohio en avril 2018 par exemple) a pourtant surpris autant qu’agacé à Washington et dans le reste du monde. 


Peut-être parce que le 11 décembre 2018, comme le rappelle le Washington Post, Brett McGurk, l’émissaire américain auprès de la coalition internationale en Syrie et en Irak, soutenait devant la presse que “personne ne dit que les soldats de l’Etat islamique vont disparaître”, ajoutant : “personne n’est naïf à ce point alors nous voulons rester sur le terrain et faire en sorte de maintenir la stabilité dans la région. Personne ne déclare mission accomplie”. 


Alors le sénateur Lindsey Graham n’a pas caché sa colère, se disant “personnellement offensé” d’avoir appris l’information par les médias plutôt que par le président ou son équipe. “Si Obama avait fait ça, nous serions tous devenus fous parce que c’est une très mauvaise idée. Le travail du Congrès est de demander des comptes à l’exécutif. C’est le commandant en chef mais il doit être tenu responsable de ses actions”, a prévenu le sénateur de Caroline du Sud. 


Politico raconte que Graham et plusieurs de ses pairs, dont le sénateur de Floride Marco Rubio, ont fait part de leur mécontentement au vice-président Mike Pence. Le Pentagone semble également avoir été surpris par l’annonce de M. Trump, précise le site. 


Au-delà de la méthode, c’est bien la décision elle-même qui pose problème, jetant le doute sur la stratégie américaine dans la région. Politico signale que pour plusieurs conseillers du président, Daech n’est pas le problème central. “La présence américaine en Syrie concerne un autre ennemi : l’Iran”, peut-on lire sur le site. John Bolton, conseiller à la sécurité nationale, James Mattis, ministre de la Défense et Mike Pompeo, Secrétaire d’Etat, veulent tous contrer l’influence grandissante dans la zone de Téhéran. 


Les Kurdes “trahis” ?  


Et l’Iran ne serait pas le seul gagnant d’un départ américain si l’on en croit L’Orient-Le Jour. “On imagine les sourires de Recep Tayyip Erdogan, de Vladimir Poutine, de Bachar El-Assad et de l’ayatollah Khamenei en apprenant la nouvelle”, résume le quotidien libanais. Un point de vue partagé par Le Soir concernant la Turquie, ravie de voir les Etats-Unis stopper leur collaboration avec les forces kurdes dans la lutte contre l’Etat islamique (EI). “Sans l’ombrelle américaine, ces Kurdes risquent de payer le revirement de Trump au grand comptant, eux sur qui l’Occident a compté pour vaincre Daech”, souligne le quotidien belge. 

--------------------
Il y a des bruits de bottes du côté de la mer de Chine, il va falloir redéployer les effectifs.

La Turquie va avoir les mains libres pour massacrer les Kurdes le long de sa frontière avé la Syrie. Quelle honte.
avatar
LAWRENCE 45
Messages : 1281
Date d'inscription : 22/11/2017
Age : 73
Localisation : Marbella
http://www.marbellafirst.net

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Mar 1 Jan - 20:10
avatar
SylvetteB
Messages : 545
Date d'inscription : 27/10/2017

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Sam 5 Jan - 3:59
pas bien compris mais je suppose que c'est logique. Smile 
avatar
SylvetteB
Messages : 545
Date d'inscription : 27/10/2017

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Sam 5 Jan - 4:04
La Turquie va avoir les mains libres pour massacrer les Kurdes le long de sa frontière avé la Syrie. Quelle honte.


Lawrence, que font la France, la Belgique et l'Espagne a ce sujet?
avatar
LAWRENCE 45
Messages : 1281
Date d'inscription : 22/11/2017
Age : 73
Localisation : Marbella
http://www.marbellafirst.net

Re: Nouvelles des Etats Unis

le Sam 5 Jan - 9:52
Les grandes puissances de l'époque auraient du créer un Kurdsistan sur 5 pays, maintenant il est trop tard hélas.
Nous aurons tous profité des pauvres Khurdes !!


Sad
Contenu sponsorisé

Re: Nouvelles des Etats Unis

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum