Forum sympa : Hères du Temps
Hélez le bord, présentez-vous à la coupée, bienvenue à vous !

Partagez
Aller en bas
avatar
Kalawasa
Messages : 2992
Date d'inscription : 15/10/2017

Ëducation et Instruction Nationales

le Mer 8 Nov - 14:23
Rappel du premier message :

Pourquoi ce distinguo entre éducation et instruction ? Parce que l'instruction est l'affaire de l'école et l'éducation l'affaire de la "société", et évidemment prioritairement celle des parents .

Un collectif de 314 enseignants vient de signer un manifeste qui refuse la règle du : "le masculin l'emporte sur le féminin" . Dont acte ! Ça ne me choque pas outre mesure si ça permet d'éviter des drames, des attentats, des massacres...

Exemple 1 

"Ces villages et ces villes sont beaux"  (règle du masculin qui l'emporte.....)
"Ces villages et ces villes sont belles"  (règle de proximité ou de voisinage )  . Ceci ne me choque pas .Il y a un côté logique , voire rationnel dans cette règle qui fera le bonheur des féministes ! Smile

Exemple 2

"Cent marcheuses et un marcheur sont arrivés...(règle du masculin qui l'emporte.....)
"Cent marcheuses et un marcheur sont arrivés...(règle de voisinage..)  Aucune différence, quelle que soit la règle ! Que diront les féministes ultra ?  scratch

Et bien moi, j'écrirais "sont arrivées", pour une raison de bon sens, de logique, de rationnel...
Quel est votre avis ?

Dernière solution : ne rien changer à la règle actuelle, en expliquant bien aux gosses qu'il n'y a aucune notion de domination si le masculin l'emporte sur le féminin, mais uniquement un souci de simplification d'une langue déjà très complexe ... king queen Les gosses comprendront , eux !

Kalawasa
Messages : 2992
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Dim 7 Jan - 11:32

S elon Dimitri Casali, la société bascule dans l'ignorance. Chaque jour la science nous apporte de nouvelles découvertes. Mais d'après l'historien, jamais l'ignorance n'a gagné autant de terrain.

Qu'est-ce qui vous permet d'affirmer que nous assistons à une lente montée de l'ignorance ?

Ce qui est intéressant, c'est de constater qu'à mesure que le progrès scientifique s'accumule vers un savoir de plus en plus exact, on peut mesurer à travers le monde une lente montée de l'ignorance. En France, par exemple, les chiffres sont là : nous comptons 6 % d'illettrés, c'est-à-dire environ 3 millions de personnes. Si on additionne les personnes analphabètes qui ont des difficultés à lire et à écrire le français, on arrive à près de 10 % de la population.
Ce constat est à mettre en corrélation avec le piètre classement de notre école. Nous sommes désormais 27e au classement international PISA. Il y a vingt ans, l'école française était 10e. En 17 ans, nous avons perdu 17 places. Dans les années 80, nous étions dans les cinq premiers, et nous avions l'un des meilleurs systèmes scolaires au monde. Dans une dictée test élémentaire de dix lignes données par l'Éducation nationale elle-même, les élèves faisaient en moyenne 10 fautes en 1987 alors qu'ils en font aujourd'hui 18. Il faut prendre conscience du phénomène qui devient vraiment effrayant.
Est-ce un phénomène qui touche le monde entier ?
Oui, c'est une constante. Selon une récente projection de l'ONU, l'an prochain, le monde arabe comptera 25 % d'analphabètes. Et il publie actuellement moins de 1 % du marché mondial du livre. Le monde arabe a publié plus de livres entre VIIIe et le XIIe siècle qu'aujourd'hui. Il y a ces prédicateurs saoudiens qui apprennent à leurs étudiants que la terre est plate et dernièrement, à l'Université de Sfax en Tunisie, qui est pourtant l'un des pays arabes les plus avancés, une chercheuse voulait démontrer aussi que la terre était plate et qu'elle ne tournait pas autour du soleil.
On voit bien que nous sommes en pleine régression intellectuelle dans le monde. C'est vrai aussi aux États-Unis où 46 % des Américains pensent que la Terre a moins de 10 000 ans. C'est ce qu'on appelle les créationnistes qui commencent à prendre pied en France, en Angleterre, en Turquie où ils sont déjà très nombreux. Et en corrélation avec cette montée de l'ignorance, on assiste à une montée de l'islamisme. Ce vide spirituel et culturel qui saisit nos sociétés est l'avatar du djihadisme, du complotisme, du fanatisme et de l'obscurantisme.
À partir de quand peut-on dater, selon vous, cette montée de l'ignorance ?
Je vois un lien évident avec la révolution numérique. Cela a démarré dans les années 2000 où on a assisté à une surinformation qui a conduit à l'ignorance. Les 15-29 ans ne lisent plus de livres. En revanche, ils lisent davantage sur les réseaux sociaux, les blogs... D'après une étude de l'Université de Yale, la lecture sur internet n'est pas la même : les informations se superposent les unes aux autres alors que la lecture d'un livre permet de pénétrer les pensées de l'auteur et de structurer les informations.
Cela organise le cerveau. D'autres études sont à rapprocher de cela : les Français auraient perdu 4 points de QI entre 1989 et 2009, phénomène mesuré aussi en Angleterre ou aux États-Unis. Wikipédia est le plus bel exemple des effets pervers d'internet. On a donné la culture aux imbéciles. Si dans le domaine scientifique, les notices sont rédigées par des experts, dans le domaine de la littérature et en histoire, c'est un agrégat d'informations nivelées par le plus grand nombre. Il n'y a plus de hiérarchisation du savoir. On est à l'époque du relativisme culturel. Tout se vaut. Ainsi la page de Kim Kardashian sera bientôt plus longue que celle de Montaigne et le grand poète grec Homère a déjà moins d'articles que Homer Simpson.

En savoir plus sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Bel hommage à Wikipedia !
Invité
Invité

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Dim 7 Jan - 11:49
Shamrocky a écrit:

S elon Dimitri Casali, la société bascule dans l'ignorance. Chaque jour la science nous apporte de nouvelles découvertes. Mais d'après l'historien, jamais l'ignorance n'a gagné autant de terrain.



Il y a du vrai dans le developpement, mais quelle arrogance, quel mepris et quelle confusion dans ce pavé !


Nous perdons des places (ohlala), c'est vrai; mais on peut aussi se dire que c'est parce que d'autres pays, eux, font plus d'efforts... Nous ne sommes pas seuls au monde, ni charrue glorieuse des autres nations -au nom de quoi, je vous le demande ?
Le niveau baisse, c'est vrai : mais on peut se dire que pendant ce temps, les jeunes venus de l'immigration (et flanqués de parents causant difficilement 3 mot de français) peuvent acceder à un minimum d'instruction. Et les bons eleves existent toujours, les elites aussi, et ceux la tirent l'ensemble vers le haut lorsqu'ils decouvrent, valorisent, partagent.
Quant à dater en 2000 le debut de la fin, alors là : ah ah ah ! On disait dejà de nous, petits 6e du debut des annees 80, que nous etions tres en-dessous du niveau de nos parents. Alors s'en prendre à internet est decidement aussi vain que critiquer la télé les decennies precedentes. Et appuyer sur le bouton OFF reste à la portée de l'ensemble des français, que je sache. Trier ses priorités aussi, et Wikipedia n'est jamais que le reflet de l'envie de partager ses (petites) connaissances; pour maitriser peu de sujets mais assez fortement, je sais que les pages les concernant sont truffées d'erreurs mais enfin, ce n'est pas une decouverte : tout le monde le dit, le note et le prouve à longueur de ouaib  Very Happy
On va sur Wikipedia pour connaitre la date de naissance d'un acteur, pas plus.
Il fait semblant de decouvrir la roue, l'historien.

Seul point sur lequel je suis d'accord : la lecture d'un livre structure mieux la pensée que le balayage sur le net. Mais encore une fois, l'un n'empêche pas l'autre. Vous croyez qu'on pourrait me deradicaliser de ce foutu mauvais esprit ?

Et puis Dimitri Casali, c'est pas tres français, ça, comme nom ?  clown


Mab
avatar
Kalawasa
Messages : 2992
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Dim 7 Jan - 14:34
Il est bien précisé dans l'article que ce phénomène ne touche pas que la France, mais comme celle-ci était toujours en tête (si,si..), il est plus facile de descendre .
Quant à WP, je trouve le jugement de Casali sévère et injuste . Perso, je consulte souvent ce site dont j'apprécie plus les commentaires que ceux d'un journaleux lambda !
Invité
Invité

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Dim 7 Jan - 15:12
Shamrocky a écrit:
Quant à WP, je trouve le jugement de Casali sévère et injuste . Perso, je consulte souvent ce site dont j'apprécie plus les commentaires que ceux d'un journaleux lambda !


Ah ouais ?  Suspect
Et vous voulez savoir la date de naissance de quelle star ?


Mab
avatar
@quantat
Messages : 490
Date d'inscription : 23/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Lun 8 Jan - 12:36
Wikipédia est le plus bel exemple des effets pervers d'internet. On a donné la culture aux imbéciles.

Ben... c'est pas nouveau... ça fait quand même un moment que le métier de prof existe  rabbit
avatar
Kalawasa
Messages : 2992
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Lun 8 Jan - 15:31
Ça va les chevilles, Quantat ?
avatar
Kalawasa
Messages : 2992
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Mar 23 Jan - 10:09
Réputation du message : 100% (1 vote)

Barbara Lefebvre est enseignante, auteur de « Génération : J’ai le droit ». Dans son livre, elle témoigne de son expérience et parle d'une génération individualiste, de crise de l'autorité...

Elle parle comme elle marche : vite. Même avec le rhume, Barbara Lefebvre est habitée par son propos. Cette prof d’histoire-géographie en région parisienne, en poste auprès d’élèves en situation de handicap, est devenue [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Elle est classée dans le camp des conservateurs depuis sa participation il y a quinze ans à l’ouvrage collectif « les Territoires perdus de la République » sur la montée des communautarismes. « Génération : J’ai le droit » est son quatrième livre.
La génération « J’ai le droit », c’est quoi ?
Barbara Lefebvre. C’est à la fois une génération d’élèves et une génération de parents qui considèrent que leurs droits individuels prévalent sur l’intérêt général. On glorifie les identités particulières au détriment du bien commun. Cet individualisme fait le jeu de deux courants : d’une part, le modèle ultralibéral, avec le culte de l’argent ; d’autre part, le communautarisme, selon lequel on serait déterminé par une identité de naissance à préserver absolument.
En tant que prof depuis vingt ans, avez-vous observé les comportements de cette génération « J’ai le droit » ?
Oui. Dès la 6e, les élèves se lèvent en plein cours, tutoient et interrompent l’enseignant… C’est la preuve que quelque chose n’est pas cadré. Je vois dans cette génération deux rejets, deux crises : une crise de l’autorité et une crise de la culture. Or, la culture est fondamentale car elle est génératrice d’intégration. Et je ne parle pas là que des enfants d’immigrés, car un enfant est un nouveau venu dans la société, et le rôle de l’école est de lui apprendre la vie en collectivité. Mais elle est aujourd’hui délégitimée. Il ne faut pas s’étonner, par conséquent, que l’élève conteste, n’obéisse pas, voire dise qu’il est son propre maître.
Pour vous, l’école serait donc responsable ?
Cette génération est le résultat d’un très long phénomène, mais l’école en particulier a perdu le sens de sa mission. Avec ce principe prétendument progressiste selon lequel il faut se mettre à la portée des enfants, on a maintenu un grand nombre d’élèves derrière un fossé devenu quasiment infranchissable. Privés d’un accès exigeant à la langue, ils ne sont plus en capacité d’avoir une conversation avec quelqu’un qui vient d’un autre milieu. L’école a perdu sa capacité intégratrice.
C’est nouveau ?
L’explosion des réseaux sociaux a accentué la domination du « je » tout-puissant, qui pense primer sur le « nous ». Dans les années 2000 déjà, on sentait chez les élèves un certain non-consentement de l’autorité. Cela s’est exacerbé depuis cinq ou six ans.
Cet individualisme ne peut-il pas avoir de bons côtés ?
Quand vous mettez votre « je » en avant, quand la seule chose qui compte est la satisfaction de vos désirs et de vos envies, cela crée un rapport avec les autres extrêmement violent. L’autre devient un objet. D’où le harcèlement, le sexisme, et ces petits caïds qui font leur loi…
Vous incluez les parents…
Beaucoup ont intégré que l’école serait ce lieu de la violence institutionnelle, qui nierait l’identité et l’épanouissement de leurs enfants. Mais c’est normal ! L’école n’est pas le lieu d’épanouissement de l’enfant, c’est le lieu d’instruction de l’élève et futur citoyen. Aujourd’hui, beaucoup de parents ne prennent plus l’école au sérieux parce qu’elle-même a accepté que son idéal soit galvaudé.
[/size]
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Résidu de Mai 68 : il est interdit d'interdire....sous  les pavés la plage......l'école est un sanctuaire : pas de flics à 1 km de l'établissement (alors que maintenant on en réclame partout...) ....l'instit est un copain....discipline et ordre empêchent les mômes de s'épanouir...

Le résultat est là ! Plus con qu'on intello, tu meurs !
avatar
Kalawasa
Messages : 2992
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Mer 24 Jan - 12:37
Bertrand Périer professeur d'éloquence

Un rapport préconise de réformer le baccalauréat général en le limitant à quatre épreuves finales, un grand oral et un contrôle continu. Le grand oral au baccalauréat, ce serait 30 minutes devant un jury  avec dans le jury des personnalités extérieures (journalistes, comédiens, etc...) 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

À lire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
SOCIÉTÉ
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Baccalauréat : vers plus de contrôle continu ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Bertrand Périer : "Il était temps. On n'est pas égaux devant la prise de parole en public. mais c'est bien de préparer les élèves, plutôt que de laisser ces inégalités perdurer. Se familiariser avec la prise de parole en public, plus c'est fait tôt mieux c'est. Cette épreuve n'est une bonne idée que si elle est précédée d'une formation. L'oral est une compétence clé dans le monde contemporain. Il faut se faire un tout petit peu violence. Il faut se dire qu'on est dans un monde de la communication orale. C'est une condition d'insertion."  




++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++


Nous y voilà : un grand oral, une imitation de l'ENA ! L'apprentissage du baratin jugé par des journaleux et comédiens.....


Pas plus tard que hier, un chef d'entreprise, avec un carnet de commandes plein, se plaignait de ne pas trouver de soudeurs, fraiseurs, aléseurs.....Avec la réforme du bac préconisée par un professeur d'éloquence, son problème va vite être réglé ....
avatar
SylvetteB
Messages : 507
Date d'inscription : 27/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Mer 24 Jan - 14:48
La pluspart de nos dirigeants sont des elitistes, ils sont en disconnect complet avec la realite et la vie "normale" de leurs concitoyens.

Quand on pense a l'annee vraiment difficle pour les jeunes en terminale, l'estomac en boule le jour du bac, et ils vont maintenant les mettre pendant une demi-heure devant un groupe de gens avec des idees bien precises sur la politique en particulier (gare aux jeunes qui n'ont pas les memes... Rolling Eyes )? Qui decidera du "sujet" de ces nouveaux oraux?

Vont-ils discuter de litterature, de math? Je croyais que les oraux (de mon temps: histoire, geographie, langues etrangeres) existaient deja meme si ce n'etait que devant un prof.

Oufff!
avatar
alande
Messages : 252
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 52
Localisation : Caluire et Cuire

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Mer 24 Jan - 18:32
Je suis assez d'accord avec cette discipline enseignée.
Je ne l'ai pas connu dans mon cursus scolaire et le regrette.
Pendant des années, j'étais paralysé à l'idée de m'exprimer devant un auditoire.
C'est mon métier de consultant et formateur qui m'a permis d'aller au-delà.
Ce n'était pas facile au début mais très gratifiant lorsque j'ai pu faire un cours entier devant une soixantaine de personnes dans un amphi d'université.

Alande, ému
avatar
SylvetteB
Messages : 507
Date d'inscription : 27/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Mer 24 Jan - 18:58
Egalement d'accord que la discipline soit enseignee, Alande, mais pas certaine que ce soit une bonne chose qu'elle devienne la plateforme principale de l'oral du baccalaureat.

Du cote pratique, combien de jours faudra-t-il pour que tous les etudiants passent devant le jury et/ou combien de journalistes, comediens et autres (les profs ne sont meme pas mentionnes) faudra-t-il engager? Je me demande s'ils ont bien reflechi a tout ca.
avatar
Kalawasa
Messages : 2992
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Mer 24 Jan - 20:02
Sylvette a écrit:Je me demande s'ils ont bien reflechi a tout ca.

Pas d'inquiétude, Sylvette : la réforme est en marche ! Faudra encore créer qques commissions, organiser de larges débats, trouver un consensus...etc...
avatar
alande
Messages : 252
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 52
Localisation : Caluire et Cuire

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Mer 24 Jan - 20:10
Kalawasa, qui semble tout attendre de l'Etat a écrit:Faudra encore créer qques commissions, organiser de larges débats, trouver un consensus...etc...

On s'en fout, ce serait bien mais ce n'est pas le cas avec des énarques.
Malgré tout, quelques jeunes arrivent à s'en sortir avec des handicaps de départs terribles.
Au risque de choqué, je crois fortement à la sélection naturelle !
Les plus déterminés, les plus engagés, les plus motivés, s'en sortent !
Ceux qui galèrent le plus généralement et n'ont pas papa et maman au cul, le chéquier à la main.

Alande
avatar
EddieCochran+
Messages : 2254
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Jeu 25 Jan - 2:48
Kalawasa a écrit: Bertrand Périer professeur d'éloquence

Un rapport préconise de réformer le baccalauréat général en le limitant à quatre épreuves finales, un grand oral et un contrôle continu. Le grand oral au baccalauréat, ce serait 30 minutes devant un jury  avec dans le jury des personnalités extérieures (journalistes, comédiens, etc...) 

Bof, un de ces rapports - s'il ne s'agit pas d'un canular- qui finira par prendre la poussière sur une étagère des archives nationales, sous le niveau des crues centennales de la Seine...

Des personnalités estérieures ? L'Educnat a le monopole du diplôme, elle ne va pas brader cet immense privilège avé des pékins et des bateleurs !

Le débat d'éloquence se fera-t-il sur le mode de l'espression inclusive ?

L'oral exige de connaître du vocabulaire et de maîtriser le sens des mots. Ce n'est pas gagné avé la mode des mots-valises et des anglicismes dévoyés à la prononciation hasardeuse.

Tiens, ce matin sur un site publicitaire de la salle de mise en forme (fitness pour les Francaouis) j'ai lu la présentation d'un film en voie de sortir sur nos écrans prochainement : "Le loup de Wall-Street, au féminin". Fichtre, avé la mode de la féminisation hystérique des métiers, titres, appellations, voilà que des couillons d'annonceurs - bac plus 5 minimum -, ne connaissent pas le mot louve ! Comment ces laids auraient-ils fait s'il s'était agi du sanglier d'Erymanthe au féminin ?
avatar
Kalawasa
Messages : 2992
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Jeu 25 Jan - 9:11
Cher Eddie, vous croyez certainement que cette nième réforme du bac est faite pour apprendre aux lycéens à parler, à s'exprimer ? Quelle horrible banalité de langage ! Entendu ce matin : il faut qu'ils apprennent à "verbaliser" ! Sic !
L'intello de service qui a sorti cette connerie aurait au moins du se renseigner sur les différentes définitions de ce mot, par ex. :

 Faire de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et qui n’[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].(wp)


C'est  exactement ce qui va se passer, comme avec le Grand Oral de l'ENA ! cheers
avatar
EddieCochran+
Messages : 2254
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Jeu 25 Jan - 10:50
Kalawasa a écrit:Cher Eddie, vous croyez certainement que cette énième réforme du bac est faite pour apprendre aux lycéens à parler, à s'exprimer ? Quelle horrible banalité de langage ! Entendu ce matin : il faut qu'ils apprennent à "verbaliser" ! Sic !
L'intello de service qui a sorti cette connerie aurait au moins du se renseigner sur les différentes définitions de ce mot, par ex. :

(...)

Mais que fait la police, elle doit verbaliser ce mec !
avatar
Kalawasa
Messages : 2992
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Lun 29 Jan - 16:59
Il avait demandé à ses élèves de 5e de lire un roman, « Les royaumes du nord », de Philip Pullman, et d’en écrire une fiche de lecture. Seuls trois d’entre eux l’ayant fait, ce professeur de français a décidé de se venger en leur infligeant finalement une interro surréaliste sur un court extrait de « Oui-Oui à la ferme », avec une dizaine de questions tout juste dignes du CE1. Ce qui a créé une polémique et un #OuiOuiGate sur les réseaux sociaux.
« Oui-Oui, un pantin de bois un peu étourdi, est chauffeur de taxi dans la capitale du Pays des Jouets, Miniville »

 Ainsi commence l’extrait de 7 lignes de « Oui-Oui à la ferme », écrit par Enid Blyton, sujet du contrôle d’un professeur de français pour ses élèves de 5e. Oui, de 5e. Contrôle qui consiste en dix questions évidentes dont toutes les réponses sont soit « Oui-Oui », soit « oui ». Suivies par six questions sur la couverture du livre à peine dignes du niveau du CE1.
La raison de cette interro délirante ? La déception de ce professeur de français face à la paresse de ses élèves. En début d’année, il leur avait demandé de lire, petit à petit, chapitre par chapitre, « Le royaume du Nord » de Philip Pulman, un roman d’heroic fantasy entre « Harry Potter » et « Game of Thrones », plusieurs fois primé en Grande-Bretagne, dont il s’était dit qu’il leur plairait.



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Et voilà : un prof manifeste un peu d'humour avec des élèves qui ont la paresse (et le smartphone) chevillés au corps, et c'est le buzz, le scandale...Peut-être le prof va être viré ou se faire casser la gueule par un grand frère....Quelle époque !
avatar
SylvetteB
Messages : 507
Date d'inscription : 27/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Lun 29 Jan - 18:40
(Juste pour dire... Notre petit-fils qui est en CM2 a fini de lire la serie Harry Potter en decembre dernier.)

On peut facilement comprendre que ce prof ait rue dans les brancards. Ca va peut-etre reveille les parents. J'aimerais bien connaitre l'opinion de Quantat la dessus.
avatar
Kalawasa
Messages : 2992
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Mar 6 Fév - 11:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

...et n'oublie pas de bien "verbaliser" à l'oral !
avatar
@quantat
Messages : 490
Date d'inscription : 23/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Mer 7 Fév - 16:10
SylvetteB a écrit:(Juste pour dire... Notre petit-fils qui est en CM2 a fini de lire la serie Harry Potter en decembre dernier.)

On peut facilement comprendre que ce prof ait rue dans les brancards. Ca va peut-etre reveille les parents. J'aimerais bien connaitre l'opinion de Quantat la dessus.


Rien de mieux que cette chanson des Fatals Picards pour se faire une très juste idée de ce qu'est devenu l'enseignement (sauf dans mon bahut Very Happy )
avatar
SylvetteB
Messages : 507
Date d'inscription : 27/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Mer 7 Fév - 19:20
"reveilleR" pardon! Embarassed

-----

Ok Quantat, ca coule de source! Smile 
avatar
Kalawasa
Messages : 2992
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Mer 14 Fév - 9:26
Youpi ! Hourrah ! Yes we can ! Bravo ! Chapeau ! Merci au Ministre de l'EducNat pour sa courageuse réforme : la classe "Terminale" va s'appeler classe de "Maturité" !  (évitez cependant la trop longue maturation qui conduit au pourrissement...)
avatar
Kalawasa
Messages : 2992
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Ven 6 Avr - 11:02

Des parents d'élèves du lycée Utrillo de Stains en Seine-Saint-Denis comptent occuper l'établissement ce vendredi pour dénoncer les agressions récurrentes à l'arme blanche. Les enseignants ont exercé leur droit de retrait et demandent plus de moyens pour assurer la sécurité. Plusieurs autres lycées du départements sont aussi confrontés à ces violences. 


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Les profs exercent leur droit de retrait: c'est moins pénalisant financièrement que la grève... Very Happy


Blague à part, il faudrait quand même réagir très fortement et rapidement...Inadmissible !
avatar
Rumba
Messages : 1557
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : ça dépend :)

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Ven 6 Avr - 13:38
L’université Paul Valéry, située à Montpellier, est bloquée depuis plusieurs semaines maintenant. Patrick Gilli, le président de l’université, vient d’annoncer que les examens du deuxième semestre auraient tous lieu : mais les étudiants devront les passer sur internet.
«Ce serait une régression invraisemblable.» Patrick Gilli, président de l’université Paul Valéry, à Montpellier, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qu’il n’était «pas question de donner un semestre blanc aux étudiants». Cette université, qui est bloquée depuis plusieurs semaines par des étudiants opposés à la loi relative à l’orientation et la réussite des étudiants (ORE), a choisi une autre alternative: «Nous allons dématérialiser un très grand nombre d’examens», a annoncé Patrick Gilli dans une interview accordée en Facebook Live à Midi Libre. Autrement dit: les étudiants vont passer leurs partiels en ligne.

Presque 100% des examens sur internet

Après avoir rappelé que «la tenue des examens était un enjeu vital pour l’université», Patrick Gilli a donc annoncé que près de 780 examens sur les 800 prévus à l’université Paul Valéry se dérouleraient en ligne. Ils prendront la forme de questionnaires sur lesquels les étudiants devront plancher dans un temps imparti, ou bien de dossiers plus conséquents que les élèves devront effectuer chez eux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ils vont tous avoir de super notes Very Happy
avatar
EddieCochran+
Messages : 2254
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Ven 6 Avr - 15:19
Réputation du message : 100% (1 vote)
A tout prendre, autant supprimer complètement les universités. Ça fera de sacrées économies.

Autre super avantage, les étudiants pourront depuis chez eux ou même d'ailleurs, faire la grève en ligne, lancer des pavés virtuels, casser des devantures cyber-graphiques, tabasser des forces de l'ordre numériques. Les bidouilleurs pourront même bloquer l'accès à l'Interversité le nouveau nom des zétudes supérieures!

C'est beau le progrès, calme et pas salissant.

Quid des Grandes écoles ? Pas de bor.. changement en vue ?
avatar
Kalawasa
Messages : 2992
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Ëducation et Instruction Nationales

le Ven 6 Avr - 19:34
Bien vu, Eddie . Comme signalé par Rumba, les examens vont se faire par internet : Jean-Vincent Placé , qui était chargé de la simplification administrative, a peut-être eu une révélation lors d'une de ses nombreuses crises éthyliques ! What a Face
Contenu sponsorisé

Re: Ëducation et Instruction Nationales

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum