Forum sympa : Hères du Temps
Hélez le bord, présentez-vous à la coupée, bienvenue à vous !

Partagez
Aller en bas
avatar
OmbreBlanche
Messages : 105
Date d'inscription : 27/10/2017
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)

La France de M. Macron

le Jeu 9 Nov - 13:54
Rappel du premier message :

Emplois familiaux : petits arrangements des députés

StreetPress a révélé que plusieurs députés, de différents bords politiques, auraient trouvé une parade à la loi de moralisation[size=30].[/size]






La loi de moralisation promettait la fin des mauvaises habitudes en politique. Parmi les points phares de cette nouvelle ère portée notamment par les députés LREM, l'interdiction des emplois familiaux, qui avaient tant fait couler d'encre [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Tout député récalcitrant s'exposera, à compter du 15 décembre prochain, à une amende de 45 000 euros et à trois ans d'emprisonnement. De quoi en décourager plus d'un. 


Sauf que, selon le site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], certains députés ont déjà trouvé une parade légale, mais pas tout à fait morale, à cette interdiction. Si embaucher son propre enfant est désormais interdit, il est toutefois possible de donner un emploi à l'enfant d'un autre député. En épluchant les déclarations transmises à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), StreetPress a ainsi découvert que Christophe Arend, député LREM de Moselle, par ailleurs [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], a embauché la fille de Nicole Trisse, députée LREM… de Moselle également. Bertrand Sorre, député de la Manche, serait quant à lui l'employeur de Maryll Vignal, fille de Patrick Vignal, député LREM de l'Hérault. Formule plus complexe pour Valérie Bazin-Malgras, députée de l'Aube, qui embauche la fille et la belle-fille de Jean-Claude Mathis, député sortant qui est devenu son suppléant.



Contacté par Le Point, Bertrand Sorre réfute ces accusations de détournements de la loi de moralisation. « Ce sont des propos diffamatoires. J'ai appelé la rédaction de StreetPress pour leur signaler que c'était un article malhonnête. J'ai d'ailleurs voté pour la loi sur la moralisation de la vie politique. » Le député de la Manche déclare n'avoir « aucun lien d'amitié » avec Patrick Vignal. « On se connaît depuis peu parce qu'on travaille dans la même commission. Et c'est mon premier mandat de député. » Il précise avoir reçu « environ 80 CV de collaborateurs parlementaires » et fait passer « une douzaine d'entretiens ». Dont Maryll Vignal, « qui a beaucoup d'expérience, notamment un double master à la Sorbonne et à Paris-XI en sciences politiques et en droit international et une expérience de quatre ans à l'Assemblée nationale ». « Elle était très qualifiée, c'est uniquement pour cela que je l'ai prise », signale-t-il.

Kalawasa
Messages : 2750
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: La France de M. Macron

le Sam 8 Sep - 19:35
Chroniquette a écrit:Ce que je regrette c'est que notre système de santé n'ait pas été ouvert à la concurrence,


Entièrement d'accord, Chroniquette .De même, je trouve scandaleux qu'on nous impose des caisses de retraite soi-disant professionnelles, et dont les salariés vivent comme des rois aux frais des cotisants et des retraités, sans obligation de résultat . (nous avions déjà abordé ce problème...)
avatar
Mab-des-bois
Messages : 386
Date d'inscription : 05/07/2018

Re: La France de M. Macron

le Sam 8 Sep - 19:37
Chroniquette, qui a de l'humour, a écrit:
Vous avez déjà vu comment on travaille à la Sécurité Sociale ? 


Ah ? On travaille, à la sécu ?
avatar
Chroniquette
Messages : 209
Date d'inscription : 01/11/2017
Localisation : Dans le triangle Lyon - Grenoble - Valence

Re: La France de M. Macron

le Dim 9 Sep - 11:49
Une telle mesure paraîtrait sans doute bien trop libérale à beaucoup de nos compatriotes. 
Quels sont les pays où les couvertures santé-prévoyance sont gérées par le vrai privé ? (En doit la sécurité sociale est un organisme privé, mais en droit seulement...)
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: La France de M. Macron

le Dim 9 Sep - 15:33
Chroniquette a écrit:Une telle mesure paraîtrait sans doute bien trop libérale à beaucoup de nos compatriotes. 
Quels sont les pays où les couvertures santé-prévoyance sont gérées par le vrai privé ? (En doit la sécurité sociale est un organisme privé, mais en droit seulement...)

C'est vrai que les fond de pension et la finance poussent à la privatisation de la sécu depuis des décennies , sans doute par amour de leurs prochain et sens de l’internet générale...Bon si au passage ils peuvent se gaver de dividendes sur le dos des cotisants ce sera par altruisme qu'ils le feront .
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: La France de M. Macron

le Dim 9 Sep - 15:36

l y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d’application de la sécurité sociale étaient votées par le Gouvernement provisoire de la République. Un vieux rêve séculaire émanant des peuples à vouloir vivre sans l’angoisse du lendemain voyait enfin le jour.
Le principal bâtisseur de cet édifice ô combien humaniste se nommait Ambroise Croizat. Qui le connait aujourd’hui ?
Le réalisateur se rend ainsi à l'École nationale de la Sécurité Sociale, qui forme les futurs cadres. Il y trouve un amphi au nom de Pierre Laroque, haut fonctionnaire gaulliste et premier directeur général de la Sécu. Mais pas même une petite plaque à la mémoire de son ministre de tutelle, le communiste Ambroise Croizat cité plus haut, dont une responsable de l'école avoue d'ailleurs ne pas savoir grand chose.
On aura d'ailleurs une autre séquence sidérante d'ignorance crasse dans le bureau de François Rebsamen, ministre socialiste du Travail au moment du tournage du film… Mais au-delà du rôle plus ou moins éminent de tel ou tel, c'est la Sécu elle-même que Gilles Perret met en vedette.
Pendant une heure et demie, la Sécurité Sociale qui comprend, ne l'oublions pas, les branches maladie, retraite et famille, n'est plus une histoire de déficit ou un objet de débat « comptablo-technique » mais redevient une immense œuvre sociétale. Et puis il y a ce formidable médecin, la doctoresse Anne Gervais qui redonnerait le moral à un grand déprimé !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Mab-des-bois
Messages : 386
Date d'inscription : 05/07/2018

Re: La France de M. Macron

le Dim 9 Sep - 18:05
La sécu ?
C'est ce truc qu'on paye pour que les maladies qu'on ne vous diagnostiquent ,les soins qu'on ne vous donnent pas, soient distribués par des toubibs qui, accessoirement, se torchent avec le serment d'Hippocrate ?
avatar
Charly
Messages : 1547
Date d'inscription : 27/10/2017
Localisation : Ardenne Belge

Re: La France de M. Macron

le Lun 10 Sep - 11:34
Les maisons de repos belges continuent d’attirer les français frontaliers

Réputées pour être moins onéreuses, parfois jusqu’à deux fois moins chères et néanmoins de bonne qualité, les maisons de repos belges continuent d’attirer bon nombre de retraités français frontaliers à la recherche d’un hébergement adapté à leurs besoins spécifiques…

Ainsi, plusieurs milliers de retraités français sont à ce jour installés dans les différentes maisons de repos belges, 80% d’entre eux résidaient auparavant dans le Nord de la France, selon l’Observatoire franco-belge de santé (OFBS) qui note que dans certains établissements frontaliers, les retraités français constituent entre 50% et 97% des résidents !

Pour la plupart, ce sont des raisons économiques ou le manque de place et des délais d’attente trop longs qui les ont amenés à passer la frontière.

En effet, il semblerait que toutes catégories confondues, les tarifs des maisons de retraite soient au minimum 20% moins chers qu’en France. A savoir, environ 1800 euros pour une chambre individuelle dans une maison de repos et de soins belge contre parfois plus de 2200 euros de l’autre côté de la frontière.

Si l’on se fie au forfait journalier, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Comptez 31 euros par jour à Liège, 35 euros à Bruxelles et 41 euros en région flamande. En France, le forfait journalier moyen est compris entre 44 et 53 euros.

Néanmoins, de nombreux suppléments peuvent venir alourdir la facture puisque les soins ne sont pas tous compris dans le tarif mensuel, ce qui pour les personnes fortement dépendantes doit être pris en considération.

Certains droits maintenus, en raison de la législation européenne

A noter que la carte européenne d’assurance maladie ainsi que le formulaire E 121 permettent le remboursement des frais de médecin et de certains soins. Il faut se renseigner au préalable auprès de sa caisse d’assurance maladie. De plus, lorsqu’il s’agit d’un hébergement temporaire, l’assuré français ne perd pas le bénéfice de ses droits et de ses aides sociales puisque c’est la résidence principale qui prévaut.

Ensuite, certaines allocations comme l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie cessent d’être allouées aux retraités ne résidant plus en France, mais d’autres comme la Prestation Compensatoire du Handicap (PCH) continuent d’être versées conformément à la législation européenne:

« Les personnes résidant dans des établissements de santé frontaliers (Belgique, Luxembourg, Allemagne, Suisse, Italie ou Espagne) faute de possibilité d’accueil adapté plus proche, peuvent également percevoir la PCH, sous réserve qu’elles effectuent des séjours compris entre 1 et 5 ans. » Source: service public.fr [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Par ailleurs, le service hôtelier et l’encadrement médical des maisons de repos belges se veulent de bonne qualité, avec un personnel nombreux, dévoué et compétent. Ce sont bien souvent des petites structures, à caractère familial.

Là encore, en raison de la demande croissante et des places limitées, 130 000 au total dans toute la Belgique, les délais d’attente peuvent être longs selon les régions demandées.

Une patience qui, au bout du compte, semble payante…

Si vous recherchez une maison de retraite ou une maison de repos et de soins en Belgique pour votre proche résidant en France contactez directement les conseillères en gérontologie d’Assistance Retraite au numéro suivant: 0 805 083 083

Assistance Retraite est un service entièrement gratuit d’accompagnement au cas par cas en maison de retraite


P.S.Mab n'étant pas frontalière , n'y viendra pas , c'est certain. Evil or Very Mad
avatar
Mab-des-bois
Messages : 386
Date d'inscription : 05/07/2018

Re: La France de M. Macron

le Lun 10 Sep - 12:19
Charly a écrit: Les maisons de repos belges continuent d’attirer les français frontaliers
(...)
P.S.Mab n'étant pas frontalière , n'y viendra pas , c'est certain. Evil or Very Mad


Charly, je te promets de tout faire pour réfréner la furieuse envie que j'ai de prendre une suite dans une maison pour mamies en Belgique !
avatar
Rumba
Messages : 1458
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : ça dépend :)

Re: La France de M. Macron

le Lun 10 Sep - 13:10
ah ces Belges, non seulement ils nous piquent nos handicapé(e)s mais maintenant ils prennent aussi nos vieux (ieilles)   Shocked
avatar
Charly
Messages : 1547
Date d'inscription : 27/10/2017
Localisation : Ardenne Belge

Re: La France de M. Macron

le Lun 10 Sep - 14:12
Mab-des-bois a écrit:
Charly a écrit: Les maisons de repos belges continuent d’attirer les français frontaliers
(...)
P.S.Mab n'étant pas frontalière , n'y viendra pas , c'est certain. Evil or Very Mad


Charly, je te promets de tout faire pour réfréner la furieuse envie que j'ai de prendre une suite dans une maison pour mamies en Belgique !

Pas de soucis,Mab,je prends acte Very Happy
avatar
Charly
Messages : 1547
Date d'inscription : 27/10/2017
Localisation : Ardenne Belge

Re: La France de M. Macron

le Lun 10 Sep - 14:18
Réputation du message : 100% (1 vote)
Rumba a écrit:ah ces Belges, non seulement ils nous piquent nos handicapé(e)s mais maintenant ils prennent aussi nos vieux (ieilles)   Shocked

Ben oui,la qualité pour moins cher,ça existe.
Je vais voir mon beau-frère chaque dimanche avant d'aller au foot.
J'y ai même déjà pris le repas de midi avec lui et je dois dire que sans
être un gueuleton,c'est du "comme chez soi".
Pour le reste ils sont très bien entourés.
pour une somme modique de 35 à 45 euros/jour (chambre double ou seul),nourri et blanchi.
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: La France de M. Macron

le Lun 10 Sep - 21:53
JUSTICE. MACRON FAIT LES POCHES DES GENS SOUS TUTELLE
Lundi, 10 Septembre, 2018
Laurent Mouloud
Afin de compenser des coupes budgétaires, un décret vient d’augmenter la participation financière des personnes sous protection juridique. Les associations s’insurgent.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Rumba
Messages : 1458
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : ça dépend :)

Re: La France de M. Macron

le Mar 11 Sep - 11:04
le nouvel homme du Président arrive à l'Elysée :

"""

La nomination du directeur adjoint de Pôle emploi au poste de directeur des services de l'Élysée, marque le début de la réorganisation de la présidence depuis l'affaire Benalla.


Jérôme Rivoisy a été choisi par Emmanuel Macron pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] selon une information du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Il endossera le rôle de directeur général des services de la présidence de la République à compter de lundi prochain.  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

--------------------------
c'est un pote  Very Happy
avatar
Mab-des-bois
Messages : 386
Date d'inscription : 05/07/2018

Re: La France de M. Macron

le Mar 11 Sep - 11:34
Rumba a écrit:le nouvel homme du Président arrive à l'Elysée :

"""

La nomination du directeur adjoint de Pôle emploi au poste de directeur des services de l'Élysée, marque le début de la réorganisation de la présidence depuis l'affaire Benalla.





Jérôme Rivoisy a été choisi par Emmanuel Macron pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] selon une information du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Il endossera le rôle de directeur général des services de la présidence de la République à compter de lundi prochain.  (...)

--------------------------
c'est un pote  Very Happy


Il n'est pas allé le chercher chez Yann-Louque Melentchonne ou la bande à Murène ?
Ca aurait eu de la gueule, pourtant...
avatar
Kalawasa
Messages : 2750
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: La France de M. Macron

le Mar 11 Sep - 11:40
Mab a écrit:Il n'est pas allé le chercher chez Yann-Louque Melentchonne


Ben oui : c'est devenu un pote de Macron depuis leur virée amicale à Marseille !
avatar
Chroniquette
Messages : 209
Date d'inscription : 01/11/2017
Localisation : Dans le triangle Lyon - Grenoble - Valence

Re: La France de M. Macron

le Mar 11 Sep - 15:08
Je suis désolée de voir à quel point la Sécurité Sociale vous paraît être le nec plus ultra de notre santé.
Personnellement je trouve qu'elle est très mal gérée et que la concurrence d'un autre organisme, voire d'autres organismes, lui fait défaut pour s'améliorer.
Tout de suite certains partent sur les fonds de pensions, les dividendes des actionnaires etc...
Les actionnaires, nous sommes tous bien contents quand il y en ait pour soutenir une activité industrielle ou autre et lui permettre de se développer non ?
Ils devraient donc donner leurs sous sans contre partie ? Il y a déjà les impôts pour ça dont on ne peut vérifier l'affectation... 
Autant aller jouer au golf ou partir aux Maldives pour s'amuser.
Je n'ai pas de portefeuille boursier je peux donc dire ce que je pense.
avatar
Mab-des-bois
Messages : 386
Date d'inscription : 05/07/2018

Re: La France de M. Macron

le Mar 11 Sep - 16:54
Chroniquette a écrit:Je suis désolée de voir à quel point la Sécurité Sociale vous paraît être le nec plus ultra de notre santé.
Personnellement je trouve qu'elle est très mal gérée et que la concurrence d'un autre organisme, voire d'autres organismes, lui fait défaut pour s'améliorer.


Je suis assez d'accord, seulement dans ce pays, la sécu a le statut de vache sacrée; genre, t'en dis du mal et tu es maudit sur 9 générations après avoir été plongé dans le goudron.
Mais bon, vous faites comme vous le sentez, Chroniquette...
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: La France de M. Macron

le Mar 11 Sep - 18:44
Les actionnaires, nous sommes tous bien contents quand il y en ait pour soutenir une activité industrielle ou autre et lui permettre de se développer non ?

Heu non!

Privatiser les bénéfices et mutualiser les pertes ..
Les petits actionnaires se font chaque fois avoir et les gros se gavent ..
Quand à l'activité industrielle elle détruit la planète ...

Partage des richesses, la question taboue

Afin de « défendre le pouvoir d’achat », le gouvernement français envisage une série de mesures – monétisation des congés non pris, travail le dimanche, implantation plus facile des hypermarchés. Une donnée du problème est presque toujours occultée : en vingt ans, la part des salaires dans le produit intérieur brut français a baissé de 9,3 %, ce qui correspond à plus de 100 milliards d’euros en partie transférés vers le capital. Cet élément central du débat en est devenu le point aveugle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: La France de M. Macron

le Mar 11 Sep - 19:07
Les prochaines exonérations de cotisations seront à la charge de la Sécurité sociale
SOLVEIG GODELUCK Le 10/09

Le rapport Charpy-Dubertret préconise une règle de « solidarité » entre l'Etat et la Sécurité sociale, cette dernière devant bénéficier d'excédents budgétaires ces prochaines années. Une partie des nouveaux allégements de cotisations ne seront plus compensés par l'Etat dès 2019.
C'est la fin d'une règle d'or édictée en 2004. L'an prochain, l'Etat devrait cesser de compenser intégralement à la Sécurité sociale le coût des allégements de charges.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Alexis Poulain a écrit:Casse de la Sécu programmée. Au profit des mutuelles. Ça commence à se voir la lobbycratie de la banque assurance qui a créé son champion de toute pièce. Quelle honte.
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: La France de M. Macron

le Mar 11 Sep - 19:22
Réputation du message : 100% (1 vote)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
EddieCochran+
Messages : 1988
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: La France de M. Macron

le Mar 11 Sep - 20:05
543 -

Si j'en crois l'OIT, l'Organisation Internationale du Travail, pour nous Européens c'est un hobereau prussien le pricne Otto von Bismarck  et un aristocrate britannique le baron Lord Beveridge qui sont les fondateurs du système d'assurance maladie et vieillesse . Il sont considérés comme les pères de la Sécurité sociale. Aux E-U le Président capitaliste Roosevelt a énormément œuvré pour mettre un tel système en place dans l'Union et le promouvoir à l'échelle planétaire.

Je colle ici l'article de l'OIT :

De Bismarck à Beveridge: la sécurité sociale pour tous


Il y a cent vingt ans (129 ans aujourd'hui Ndlr), l’Allemagne est devenue la première nation au monde à adopter un régime d’assurance invalidité vieillesse, conçu par Otto von Bismarck. Les motivations du chancelier allemand pour l’introduction de l’assurance sociale en Allemagne relevaient à la fois de la promotion du bien-être des travailleurs, afin de permettre à l’économie allemande de fonctionner avec le maximum d’efficacité, et de la volonté d’écarter les appels en faveur d’alternatives socialistes plus radicales.

Associé au programme d’indemnisation des travailleurs accidentés établi en 1884 et à l’assurance «maladie» créée l’année précédente, ce régime a doté les Allemands d’un système complet de sécurité des revenus fondée sur les principes de l’assurance sociale.


Remarque : C'est grâce à Otto que les Alsaciens et les Mosellans ont bénéficié jusqu'en 1918 de cette couverture sociale bien avant que les Francaouis ne la connaissent à partir de 1946, avé deux guerres de retard....

La suite sous le clapet magique:

Malgré ses références conservatrices, Bismarck sera qualifié de «socialiste» pour avoir introduit ces programmes, comme le sera soixante-dix ans plus tard le Président Roosevelt. En 1935, le président américain a fait entrer en vigueur la loi sur la sécurité sociale, introduisant ainsi un nouveau terme qui combinait «sécurité économique» et «assurance sociale».

Après la première guerre mondiale, les mécanismes d’assurance sociale se sont rapidement développés dans plusieurs régions et la protection sociale fut inscrite à l’ordre du jour des organisations internationales nouvellement créées, notamment l’OIT.
La Conférence internationale des unions nationales des sociétés de secours mutuel et de caisses d’assurance maladie fut lancée à Bruxelles en octobre 1927; elle devint ensuite l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS).

En 1941, avec la Charte de l’Atlantique, le Président Roosevelt et le Premier ministre britannique Winston Churchill se sont engagés en faveur de meilleures normes du travail, du progrès économique et de la sécurité sociale pour tous. Au paroxysme de la seconde guerre mondiale, en 1942, le gouvernement du Royaume-Uni a publié le Plan Beveridge du nom de son auteur principal, Lord Beveridge, qui s’est traduit par la mise en place du premier système unifié de sécurité sociale. En France, les efforts menés par le gouvernement, sous la houlette de Pierre Laroque, pour étendre la protection sociale à la population tout entière ont débouché sur la création d’un système national de sécurité sociale en 1946.

En 1944, au tournant de la guerre, la Déclaration historique de Philadelphie plaidait pour l’extension des mesures de sécurité sociale et pour la promotion à l’échelle régionale et internationale d’une coopération systématique et directe entre les organismes de sécurité sociale, par des échanges réguliers d’information et l’étude des problèmes communs liés à l’administration de la sécurité sociale.

Un an plus tard, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme, dont l’article 22 stipule que «Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale». En 1952, l’OIT a approuvé la Convention (n° 102) concernant la sécurité sociale (norme minimum) et, en 2001, elle a lancé une Campagne mondiale sur la sécurité sociale et la couverture pour tous."
avatar
Kalawasa
Messages : 2750
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: La France de M. Macron

le Mar 11 Sep - 22:02
Eddie a écrit: C'est grâce à Otto que les Alsaciens et les Mosellans ont bénéficié jusqu'en 1918 de cette couverture sociale bien avant que les Francaouis ne la connaissent à partir de 1946, avé deux guerres de retard....


Vous avez raison, Eddie . Nous appelons cette couverture  le "Régime Local", et je ne connais pas un Alsacien prêt à l'abandonner pour le régime français !
Même Bayrou avait proposé, il y a qques années, d'adopter notre régime au plan national !

PS : ce régime n'est pas déficitaire et rembourse mieux (à 90%) . La cotisation est légèrement plus élevée, mais ceci est unanimement accepté.
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: La France de M. Macron

le Mar 11 Sep - 22:20
EddieCochran+ a écrit:Aux E-U le Président capitaliste Roosevelt a énormément œuvré pour mettre un tel système en place dans l'Union et le promouvoir à l'échelle planétaire.

A combien était la derniére tranche d'impots sous Roosevelt? Very Happy
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: La France de M. Macron

le Mar 11 Sep - 22:23
Eddie a écrit: C'est grâce à Otto que les Alsaciens et les Mosellans ont bénéficié jusqu'en 1918 de cette couverture sociale bien avant que les Francaouis ne la connaissent à partir de 1946, avé deux guerres de retard....


Les ouvriers n'ont pas attendu l'état pour s'organiser et avoir leurs propres caisses de solidarité! En 1946 c'est le rassemblement , la centralisation de toutes les caisses existantes![/quote]
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: La France de M. Macron

le Mar 11 Sep - 22:28
On doit aussi au réactionnaire Bismarck la légalisation des syndicats ouvriers! De façon très pragmatique quand il n' y a pas de syndicats les meneurs sont plus radicaux...La légalisation des syndicats a fait baisser le nombre de révoltes ouvrières violentes et a ouvert la porte à la collaboration de classe .
avatar
Kalawasa
Messages : 2750
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: La France de M. Macron

le Mar 11 Sep - 22:41
Younes a écrit:Les ouvriers n'ont pas attendu l'état pour s'organiser et avoir leurs propres caisses de solidarité! En 1946 c'est le rassemblement , la centralisation de toutes les caisses existantes!


Les ouvriers n'ont pas attendu l'état, mais attendent tout de l'état !
Ils ont créé leurs propres caisses de solidarité : magnifiques réalisations....déficitaires, mais qui ont permis de créer pléthore de postes de directeurs, vice-directeurs, adjoints, secrétaires....qui n'exercent plus aucune activité professionnelle..., et qui vivent de subventions !
Contenu sponsorisé

Re: La France de M. Macron

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum