Forum sympa : Hères du Temps
Hélez le bord, présentez-vous à la coupée, bienvenue à vous !

Partagez
Aller en bas
Invité
Invité

Loi de moralisation

le Jeu 30 Nov - 18:32
Rappel du premier message :

L'ancienne ayant été supprimée par la loi de moralisation, le Sénat crée une nouvelle "réserve parlementaire"

le 29 novembre 2017 ,


Le Bureau de l'Assemblée nationale a adopté ce mercredi 29 novembre le projet d’arrêté relatif aux frais de mandat des députés. Et il en ressort une idée : les nouvelles règles mises en place pour les dépenses des députés ressemblent beaucoup aux anciennes. Mais du côté du Sénat aussi, on s'est activé au sujet de l'argent public. 


Exemple concert ce mercredi : les sénateurs ont voté une "nouvelle réserve parlementaire" en remplacement de  celle supprimée, cet été, par la loi de moralisation de la vie publique. Cela s'est passé durant l’examen du budget des collectivités, comme le rapporte Public Sénat. Les sénateurs ont voté la création d’une dotation de 86 millions d’euros de l’État à destination des communes de moins de 2.000 habitants.


http://lelab.europe1.fr/lancienne-ayant-ete-supprimee-par-la-loi-de-moralisation-le-senat-cree-une-nouvelle-reserve-parlementaire-3507044

Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Loi de moralisation

le Ven 14 Sep - 21:03
L'étonnant pantouflage du mari de Fleur Pellerin
Par Vincent Jauvert Publié le 13 septembre 2018

Membre influent de la commission des infractions fiscales, le conseiller d'Etat Laurent Olléon vient d'être recruté comme... avocat fiscaliste par un important cabinet anglo-saxon - au grand bonheur de ses clients.
C'est l'un des "pantouflages" les plus problématiques de l'ère Macron. Condisciple de Bruno Le Maire à l'ENA, époux de l'ex-ministre de la Culture Fleur Pellerin, Laurent Olléon est un haut fonctionnaire très en vue dans le cercle du pouvoir − surtout de gauche. Durant le quinquennat de François Hollande, ce conseiller d'Etat de 49 ans a été directeur de cabinet de plusieurs ministres, il a même été pressenti, en 2016, pour prendre la tête du cabinet du président de la République.

Il a passé le reste de sa carrière au Conseil d'Etat, essentiellement dans le domaine fiscal − si sensible. Jusqu'en août dernier, il était assesseur à la section à la neuvième chambre du contentieux, chargée entre autres de fiscalité. Mieux : depuis plus de trois ans, il présidait (en tant que suppléant) la commission des infractions fiscales. Cette autorité indépendante est obligatoirement saisie par Bercy pour l'engagement de poursuite contre des fraudeurs. C'est dire son pouvoir. Voilà pourquoi un grand cabinet d'avocats d'affaires vient de recruter Laurent Olléon comme associé dans sa branche "Tax " − pour, admet-il, le plus grand bénéfice des clients de la firme, de grands groupes privés.https://www.nouvelobs.com/economie/20180913.OBS2341/l-etonnant-pantouflage-du-mari-de-fleur-pellerin.html
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Loi de moralisation

le Sam 15 Sep - 15:01
La ministre des Sports occupe un logement social dans les Hauts-de-Seine
14.09.2018
Première polémique pour Roxana Maracineanu depuis sa nomination à la tête du ministère des Sports. L’ex-championne de natation habite toujours, malgré son statut, dans un HLM.

L’appartement, dans lequel elle vit depuis avril 2012 avec son mari, le journaliste de Radio France Franck Bellanger, se situe à Clamart dans les Hauts-de-Seine.


Or, avec un revenu de ministre de 9940 € brut par mois, pas sûr que Roxana Maracineanu soit prioritaire pour bénéficier d’un logement social … La jeune femme, contactée par le site Médiacités qui a révélé l’information, assure qu’elle va déménager.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous aviez accordé conbien de temps à Corbiére déjà pour régulariser la situation?
avatar
Rumba
Messages : 1458
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : ça dépend :)

Re: Loi de moralisation

le Sam 15 Sep - 15:25
je suis assez d'accord mais  "en même temps" Very Happy    c'est assez difficile, les sièges de ministres sont éjectables  Smile   pas certaine qu'elle y reste très longtemps surtout si elle ne se soumet pas aux ordres, elle a 1600 postes à libérer ! c'est pour ça qu'elle a été embauchée et puis ensuite, au revoir madame !!
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Loi de moralisation

le Sam 15 Sep - 15:54
Rumba a écrit:je suis assez d'accord mais  "en même temps" Very Happy    c'est assez difficile, les sièges de ministres sont éjectables  Smile   pas certaine qu'elle y reste très longtemps surtout si elle ne se soumet pas aux ordres, elle a 1600 postes à libérer ! c'est pour ça qu'elle a été embauchée et puis ensuite, au revoir madame !!

Il parait , j'ai pas vérifier, qu'il fallait tenir 15 mois révolus pour bénéficier de toutes les "assurances" dues à la fonction ...
avatar
Rumba
Messages : 1458
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : ça dépend :)

Re: Loi de moralisation

le Dim 16 Sep - 3:01
ah !  ceci explique cela     Very Happy
avatar
EddieCochran+
Messages : 1988
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Loi de moralisation

le Dim 16 Sep - 19:57
54 -

Younes Terre a écrit:
La ministre des Sports occupe un logement social dans les Hauts-de-Seine
14.09.2018
Première polémique pour Roxana Maracineanu depuis sa nomination à la tête du ministère des Sports. L’ex-championne de natation habite toujours, malgré son statut, dans un HLM.(...)


Pour ne pas entacher l'acidité d'une info qui se veut accusatoire, il convient d'observer les règles de l'orthographe qui ne sont pas nouvelles et écrire UNE HLM (à l'att. du JDD)

Drôle d'époque, à la seconde même où tu deviens ministre, il faut que tu revêtes une robe de bure, chausses des sandales et te retires dans une grotte, sinon tu es un profiteur et un coupable de kekchoz. Ton action politique, l'on s'en fout.

Quel poste de khôn, se placer soi-même au piloris en attendant les quolibets, crachats et projectiles.

Evidemment l'eau des piscines olympiques ce n'est pas pareil que l'eau trouble...
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Loi de moralisation

le Dim 16 Sep - 22:53
Réputation du message : 100% (1 vote)
Frédérique Dumas, députée des Hauts-de-Seine : «Pourquoi je quitte En Marche !»

A-t-il changé ?

Si on voit l’écart, c’est forcément que quelque chose a bougé. L’été dernier, on était l’illustration de l’exemplarité. On avait voté la loi pour la confiance dans la vie politique, les ministres mis en cause partaient immédiatement, et la rentrée, c’était huit pages d’interview du président dans le Point sur la complexité. Un an après, il y a des accrocs importants dans notre exigence.

Vous pensez à l’affaire Benalla…

J’ai soutenu le président dès le départ. Le « j’assume » m’a plu. Puis, on est passé à « c’est une tempête dans un verre d’eau ». C’est incroyable ! « J’assume », cela veut aussi dire : « J’ai compris, je vais faire des choses. » On a le droit de ne pas être infaillible, à condition de se reprendre.

C’est-à-dire ?

J’attendais des gestes forts à la rentrée, cela n’a pas été le cas. Ce que dit Alexandre Benalla des sénateurs (NDLR : « des petites personnes ») montre qu’il a encore une forme d’impunité. Et Richard Ferrand, à la présidence de l’Assemblée… Sa procédure judiciaire, même s’il n’est jamais mis en examen, est une épée de Damoclès sur une fonction très importante. Il ne s’agit pas de mettre en cause leurs compétences, mais pourquoi nomme-t-on consul Philippe Besson qui a fait un livre sur le président ? Pourquoi, quand on a décapité pratiquement tout le ministère de la Culture, la seule nomination que l’on fait est celle d’Agnès Saal (condamnée pour « frais de taxis indus ») ? L’exemplarité, c’est aussi une question de bon sens.

Il y a aussi l’affaire Françoise Nyssen…

Que la question de son maintien au ministère de la Culture ne se pose pas, alors qu’elle est en charge de la réglementation du patrimoine qu’elle reconnaît elle-même ne pas avoir respectée, qu’on lui enlève le livre pour cause de conflit d’intérêts, que la politique culturelle est d’un vide abyssal, c’est totalement anormal ! On va dire que je voulais sa place, mais arrêtons l’hypocrisie. Il est important que les choses soient enfin dites pour que ça change.
avatar
EddieCochran+
Messages : 1988
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Loi de moralisation

le Dim 16 Sep - 23:36
56 -

Younes Terre a écrit:
Frédérique Dumas, députée des Hauts-de-Seine : «Pourquoi je quitte En Marche !»




Ben voyons si les 314 autres qui sont encore là seront également las...
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Loi de moralisation

le Mer 26 Sep - 21:08
FRANCE
Macron veut choisir lui-même ses procureurs
26 SEPTEMBRE 2018 PAR MICHEL DELÉAN
L’Élysée a recalé le candidat choisi par le ministère de la justice pour devenir procureur de Paris. Un retour inquiétant aux années Sarkozy, sur fond d’affaires menaçantes pour l’exécutif.
avatar
EddieCochran+
Messages : 1988
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Loi de moralisation

le Mer 26 Sep - 23:14
59 -

Younes Terre a écrit:
FRANCE
Macron veut choisir lui-même ses procureurs
26 SEPTEMBRE 2018 PAR MICHEL DELÉAN
L’Élysée a recalé le candidat choisi par le ministère de la justice pour devenir procureur de Paris. Un retour inquiétant aux années Sarkozy, sur fond d’affaires menaçantes pour l’exécutif.

Erreur. Le Ministère de la Justice n'et pas seul en jeu. Il propose des candidats au CSM, qui choisit ou qui recale. C'est donc in fine que le CSM, le Conseil supérieur de la magistrature, propose un candidat pour le poste de Procureur général de Paris. Depuis la réforme portée en 2008 par une Loi constitutionnelle,puis complétée par une Loi-organique de 2016, le président de la République ne préside plus le CSM, mais pour ce qui est des magistrats du Parquet il garde la prérogative de refuser le magistrat retenu par le CSM.

C'est d'ailleurs compréhensible, les magistrats du Parquet représentent les intérêts de la société française dont le Président de la République est le garant.

Rappelons qu'en France il n'existe pas de pouvoir juridictionnel, mais d'une autorité judiciaire. Il ne s'agit pas de confondre couper les nouilles au sécateur et etc..

Conclusion le PR est dans son rôle en refusant de signer l'avis de nomination du CSM en ce qui concerne les parquetiers.

Pour le fun, je rappelle que c'est l'inquiétant Marmouzet Ier qui a fait voter la réforme de 2008 du CSM. Il s'est tiré une balle dans le pied, dont le mur des khôns est une illustration.
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Loi de moralisation

le Ven 28 Sep - 11:57

Teint en passant , cela ne mange pas de pain ...Enfin si justement celui des contribuables !!

Un député LREM proche de Macron visé par une enquête pour avoir cumulé les indemnités de ses différents mandats
Jean-Jacques Bridey, président de la commission de la Défense à l’Assemblée nationale, est visé par une enquête préliminaire pour concussion, selon une information de Mediapart confirmée par franceinfo.

Le député LREM Jean-Jacques Bridey, président de la commission de la Défense à l’Assemblée nationale, est visé par une enquête préliminaire pour concussion, rapporte une source judiciaire à franceinfo, confirmant une information de Mediapart. L’élu, soutien de la première heure d'Emmanuel Macron, est soupçonné d’avoir indûment touché 100 000 euros, en cumulant les indemnités de ses différents mandats (député, maire et président d’agglomération) au-delà des plafonds autorisés par la loi, précise le site d'information.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



avatar
Mab-des-bois
Messages : 386
Date d'inscription : 05/07/2018

Re: Loi de moralisation

le Ven 28 Sep - 12:32
Younes Terre a écrit:
Teint en passant , cela ne mange pas de pain ...Enfin si justement celui des contribuables !!

Un député LREM proche de Macron visé par une enquête pour avoir cumulé les indemnités de ses différents mandats




S'il a fraudé ou magouillé, que la justice passe (et elle ne s'en privera pas).
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Loi de moralisation

le Jeu 4 Oct - 21:24
Macron change les règles de nomination des recteurs et place une camarade de l'ENA

Le Conseil des ministres a adopté un texte permettant de bombarder une camarade de promotion de Macron à l'ENA à la tête de l'académie de Versailles.

Publiée dans le communiqué du Conseil des ministres du mercredi matin 3 octobre, l’information est passée inaperçue. Sauf chez les universitaires. Les ministres de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur ont, en effet, présenté un décret "portant modification des modalités de nomination des recteurs". Le but annoncé : "diversifier le recrutement des recteurs". Comment ? En permettant à davantage de non-titulaires de doctorat (plus précisément, à des "non-titulaires d’habilitation à diriger des recherches") d’occuper cet emploi prestigieux. Jusqu'à présent, seuls 6 recteurs sur 30 pouvaient ne pas être universitaires. Le décret double ce chiffre à 12.

L’intention serait sans doute louable s’il ne s’agissait à l’évidence d’un texte de circonstance. D’une manœuvre qui ressemble fort à celle qui a permis de nommer l’écrivain Philippe Besson, un non-diplomate, consul à Los Angeles (nomination qui fait aujourd’hui l’objet d’un recours).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Loi de moralisation

le Jeu 4 Oct - 21:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
EddieCochran+
Messages : 1988
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Loi de moralisation

le Ven 5 Oct - 13:31
63 -

Younes Terre a écrit:
Macron change les règles de nomination des recteurs et place une camarade de l'ENA

Le Conseil des ministres a adopté un texte permettant de bombarder une camarade de promotion de Macron à l'ENA à la tête de l'académie de Versailles.

(...)Jusqu'à présent, seuls 6 recteurs sur 30 pouvaient ne pas être universitaires. Le décret double ce chiffre à 12.

(...)


La remarque ci-dessus fait fi de deux données essentielles : la première que c'est l'Educ Nat qui a le monopole de décerner des diplômes d'Etat, et la seconde que même n'étant pas des universitaires en tant que titulaires d'un emploi universitaire, ces nouveaux nommés aux postes de recteur des universités ont tous au moins un des diplômes entrant dans les attributions de l'Université. Je ne pense pas que l'on y nomme des fouteux .
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Loi de moralisation

le Ven 5 Oct - 17:58
Younes Terre a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Loi de moralisation

le Ven 5 Oct - 18:02
EddieCochran+ a écrit:

La remarque ci-dessus fait fi de deux données essentielles : la première que c'est l'Educ Nat qui a le monopole de décerner des diplômes d'Etat, et la seconde que même n'étant pas des universitaires en tant que titulaires d'un emploi universitaire, ces nouveaux nommés aux postes de recteur des universités ont tous au moins un des diplômes entrant dans les attributions de l'Université. Je ne pense pas que l'on y nomme des fouteux .

Et vous vous faites fi de la seule question qui vaille : Macron aurait-il changé la règle du jeu si il n'avait eu personne à placer à ce poste?
accorder lui le bénéfice du doute au lieu de vous fatiguer à trouver des biais pour noyer le poisson.
avatar
EddieCochran+
Messages : 1988
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Loi de moralisation

le Dim 7 Oct - 16:40
66 -

Younes Terre a écrit:
EddieCochran+ a écrit:

La remarque ci-dessus fait fi de deux données essentielles : la première que c'est l'Educ Nat qui a le monopole de décerner des diplômes d'Etat, et la seconde que même n'étant pas des universitaires en tant que titulaires d'un emploi universitaire, ces nouveaux nommés aux postes de recteur des universités ont tous au moins un des diplômes entrant dans les attributions de l'Université. Je ne pense pas que l'on y nomme des fouteux .

Et vous vous faites fi de la seule question qui vaille : Macron aurait-il changé la règle du jeu si il n'avait eu personne à placer à ce poste?
accorder lui le bénéfice du doute au lieu de vous fatiguer à trouver des biais pour noyer le poisson.

Si changement il y a il réside dans notre façon personnelle de voir les événements: vous êtes lamarckien, je suis darwiniste, c'est tout.
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Loi de moralisation

le Ven 12 Oct - 21:04
Et les députés Fi qui m'ont pas cautionné "cette loi de moralisation" !!!!!

Le médecin Yves Levy, époux de la ministre Agnès Buzyn, a été nommé conseiller d’Etat extraordinaire ce mercredi 10 octobre. Il touchera entre 1.500 et 6.100 euros tous les mois pendant cinq ans, bien qu’il n’ait jamais pratiqué le droit public.

Dans le « nouveau monde », un médecin peut s’improviser… expert de la Constitution française ! Tel est le principal enseignement du Conseil des ministres de ce mercredi 10 octobre, qui a vu la nomination d’Yves Levy, ex-patron de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), au poste de « conseiller d’Etat en service extraordinaire ».

Précisons que cet immunologiste reconnu est à la ville l’époux de la ministre de la Santé Agnès Buzyn. C’est d’ailleurs ce qui lui a valu de ne pas être reconduit dans ses fonctions à l’Inserm, pour cause de conflit d’intérêts. Dans ces conditions, difficile de ne pas voir dans ce recasage un joli lot de consolation.

Et la consolante est particulièrement douce pour Yves Levy : à ce poste, le médecin de 61 ans touchera pendant cinq ans une somme fixe garantie de 1.558 euros brut mensuels, à laquelle s’ajoutera une part variable pouvant atteindre quelque 4.583 euros brut mensuels en fonction du nombre de réunions auxquelles il participera, selon un arrêté du 27 février 2018.

Soit jusqu’à plus de 6.100 euros tous les mois. Ajoutez à cela que ce professeur d’université pourra par ailleurs continuer son activité professionnelle de médecin et d’enseignant, s’il le souhaite. La belle vie !
Médecin promu conseiller juridique du gouvernement

Yves Levy obtient ainsi un poste très convoité, puisque le quota de conseillers d’Etat non-juristes s’élève à douze maximum. Parmi les heureux élus, on compte aujourd’hui deux préfets, quatre énarques, un avocat d’affaires, deux ingénieurs, un militaire et un universitaire en sciences de l’éducation. A cette place, le médecin est invité à exercer des « fonctions consultatives » pour le Conseil d’Etat, c’est-à-dire conseiller juridique du gouvernement.

Concrètement, les conseillers d’Etat réunis en formation consultative livrent une appréciation sur la conformité de chaque projet de loi de l’exécutif au droit de l’Union européenne et à la Constitution française. Voilà comment un ponte de la médecine s’improvise cador du droit. Après la nomination de l’écrivain Philippe Besson en tant que consul à Los Angeles, les méchantes langues y verront un nouveau poste attribué par copinage.

Dans ses fonctions, le mari d’Agnès Buzyn pourra tout de même, à l’occasion, faire partager sa possible connaissance du droit public médical, soignée lors de sa mission de deux ans en tant que conseiller chargé de la santé auprès de la ministre de l’Enseignement supérieur Geneviève Fioraso (2012-2014). Sauf que dans ces cas-là, il se prononcera sur des textes rédigés… par son épouse. Chassez le conflit d’intérêts, il revient au galop ! Heureusement, le code de justice administrative a tout prévu.

« Les membres du Conseil d’Etat veillent à prévenir ou à faire cesser immédiatement les situations de conflit d’intérets », dispose son article L.131-3. Nul doute qu’Yves Levy l’appliquera avec zèle : il serait tout de même ballot qu’un expert du droit soit épinglé pour avoir ignoré la loi.Source : Marianne

C'est ballot le seul domaine où Levy aurait pu justifier sa nomination et son salaire il ne va pas en faire profiter la nation à cause des conflits d’intérêt...Et c'est ces gens là qui sont plébiscitée par certain-es comme particulièrement compétant pour gérer l’intérêt général! Enfin leur français doit être impeccable à l'oral , lme principal est assuré!





avatar
EddieCochran+
Messages : 1988
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Loi de moralisation

le Sam 13 Oct - 1:10
68 -

[quote="Younes Terre"]Et les députés Fi qui m'ont pas cautionné "cette loi de moralisation"  !!!!!

Le médecin Yves Levy, époux de la ministre Agnès Buzyn, a été nommé conseiller d’Etat extraordinaire ce mercredi 10 octobre. Il touchera entre 1.500 et 6.100 euros tous les mois pendant cinq ans, bien qu’il n’ait jamais pratiqué le droit public.

(...)


Quand l'on lit un tel tissus d'imbécillité l'on est consterné. Heureusement que le Conseil d'Etat n'est plus esclusivement ouvert aux énarques sortant de la botte lors du classement de fin d'études. Et, d'un point de vue d'universitaire, ils ne sont pas en début de carrière des champions du droit public.

Quant au conflit d'intérêt, si jamais sa dame a pondu un texte qui passe sous les Fourches caudines du Conseil d'Etat (un bidule napoléonien, c'est dire combien c'est démocratique) le conseiller de mari ne prendra pas part aux délibérations. C'est tout simple. Et sa dame restera statutairement moins longtemps ministre que son mari restera membre du CE.

Encore un bourdonnement juste pour exister et foutre le mess.
avatar
Mab-des-bois
Messages : 386
Date d'inscription : 05/07/2018

Re: Loi de moralisation

le Sam 13 Oct - 9:17
Réputation du message : 100% (1 vote)
Eddie a écrit:
Quand l'on lit un tel tissus d'imbécillité l'on est consterné. Heureusement que le Conseil d'Etat n'est plus esclusivement ouvert aux énarques sortant de la botte lors du classement de fin d'études. Et, d'un point de vue d'universitaire, ils ne sont pas en début de carrière des champions du droit public.

Quant au conflit d'intérêt, si jamais sa dame a pondu un texte qui passe sous les Fourches caudines du Conseil d'Etat (un bidule napoléonien, c'est dire combien c'est démocratique) le conseiller de mari ne prendra pas part aux délibérations. C'est tout simple. Et sa dame restera statutairement moins longtemps ministre que son mari restera membre du CE.

Encore un bourdonnement juste pour exister et foutre le mess.


Ah c'est certain, ce n'est pas Corbière qui risque le conflit d'intérêt avec Madame depuis qu'elle a choisi entre ses convictions et le salaire versé par un millionnaire, pour figurer dans une émission pipeule  Very Happy
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Loi de moralisation

le Sam 13 Oct - 13:08
EddieCochran+ a écrit:
Quand l'on lit un tel tissus d'imbécillité l'on est consterné. Heureusement que le Conseil d'Etat n'est plus esclusivement ouvert aux énarques sortant de la botte lors du classement de fin d'études. Et, d'un point de vue d'universitaire, ils ne sont pas en début de carrière des champions du droit public.

Quant au conflit d'intérêt, si jamais sa dame a pondu un texte qui passe sous les Fourches caudines du Conseil d'Etat (un bidule napoléonien, c'est dire combien c'est démocratique) le conseiller de mari ne prendra pas part aux délibérations. C'est tout simple. Et sa dame restera statutairement moins longtemps ministre que son mari restera membre du CE.

Encore un bourdonnement juste pour exister et foutre le mess.
[/quote]


Sur les milliers de candidats potentiel c'est la mari de la ministre qui décroche la timbale comme lot de consolation et cela ne vous pose pas de problème, tout est normal! Le mec n' a même pas eu à traverser la route , on lui à servi sur un plateau! Le truc napoléonien non démocratique ne sert à rien ...Si si se refiler dans l'entre sois quelques SMIG ! Mais dans votre monde sans doute c'est moral et vous n'y voyez pas le mal !
avatar
Younes Terre
Messages : 990
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Loi de moralisation

le Sam 13 Oct - 13:17
Mab-des-bois a écrit:
Ah c'est certain, ce n'est pas Corbière qui risque le conflit d'intérêt avec Madame depuis qu'elle a choisi entre ses convictions et le salaire versé par un millionnaire, pour figurer dans une émission pipeule  Very Happy


Wesh wesh lol

Raquel Garrido l' "insoumise" est l'auteur d'un "Manuel de guérilla médiatique" paru chez Michel Lafon. Manuel de la parfaite créature médiatique.


avatar
EddieCochran+
Messages : 1988
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Loi de moralisation

le Sam 13 Oct - 20:14
72 -

Younes Terre a écrit:[(...)

Raquel Garrido l' "insoumise" est l'auteur d'un "Manuel de guérilla médiatique" paru chez Michel Lafon. Manuel de la parfaite créature médiatique.

(...)

En somme, la guérilla médiatique a un prix : € 15,95, même pour un travailleur manuel.

Si je ne suis plus soumis à la taxe d'habitation je l'achète.
Contenu sponsorisé

Re: Loi de moralisation

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum