Forum sympa : Hères du Temps
Hélez le bord, présentez-vous à la coupée, bienvenue à vous !

Partagez
Aller en bas
Invité
Invité

Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Ven 24 Nov - 22:20
Pour la beauté du  titre j'ai pas pu résister !


Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

20 novembre 2017

Après un trou d’air de 5 mois, La République en marche, le mouvement d'Emmanuel Macron s’est doté d’un chef, Christophe Castaner. Objectif : dissiper les doutes et relancer la machine.
La République en marche, le mouvement d'Emmanuel Macron, veut entamer son redémarrage.

Objet politique non identifié, à quoi sert vraiment En marche, le mouvement du Président? S'agit-il d'un véritable instrument de rénovation de notre vie politique? N'est-il qu'un parti fantôme, un écran de fumée destiné à camoufler, sous les atours d'une start-up, que tout se décide dans le bureau du chef de l'Etat? Une formation condamnée, à court terme, à s'aligner sur les us et coutumes des partis à l'ancienne qu'il prétend remplacer? Alors que le mouvement a tenu son premier congrès, samedi à Lyon, et s'est doté d'un chef – le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement, ­Christophe Castaner –, une seule certitude : Emmanuel Macron a bien l'intention de le réarmer pour en faire une machine de guerre censée assurer sa réélection en 2022. Ce qui ne va pas sans heurts. Un des architectes de la campagne présidentielle en convient : "Un parti qui gagne l'Elysée et l'Assemblée, change quatre fois de dirigeant et de siège, passe de 0 à 90 salariés, tout ça en une année, c'est un truc totalement dingue. Aucune entreprise ne pourrait absorber ce choc-là…"
suite: http://www.lejdd.fr/politique/enquete-sur-en-marche-le-parti-fantome-demmanuel-macron-3496844#xtor=CS1-3
avatar
EddieCochran+
Messages : 1205
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Sam 25 Nov - 1:18
C'est comme LFI et les millions d'abstentionnistes fantômes qui devaient propulser la clique du Tangérois Déprimé vers la Reconquista du pouvoir.

J'ai entendu qu'un électeur de François Fillon sur deux - donc des conservateurs durs et impurs - accordait dans un récent sondage toute sa confiance au Président Jupy Zé Kid, c'est bien la peine de se marrer chez les rouquins de tous poils, y compris les pisse-copies aigri parce qu'il ne sont plus présents au Château 24h/24, 7j/7  jusque dans la sdb du Président....
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Sam 25 Nov - 18:49
Comme j'avais commencé sur le Forum "Libre Propos" ( RIP) ce qui m’intéresse c'est la pratique démocratique de LREM , un "nouveau parti" sensé réformer les anciennes formes d'organisations politique ......Des Marcheurs de la société civile pratiquant une démocratie participative ...etc Horizontalité , verticalité ..etc

Je ne me focalise pas ici sur les fait politiques , cela je le réserve pour des sujets comme la France de Monsieur Macron .

Que le décalage entre discours et pratique démocratique qu'il me semble observer ne semble vous indifféré ne m'étonne pas . Cela ne fait pas parti de votre culture ...

Vous faites référence à LFI pour dédouaner LREM , mais je regrette que vous n'ouvriez pas un sujet pour observer ses pratiques ...Quoi qu'il en soit même si la LFI était un parti stalinien pur jus cela ne farait pas pour autant de LREM un parti vertueux .

Puisque la LFI vous passionne , je fait un petit aparté.
De l’intérieur il me semble qu'il y a une tentative d'organisation démocratique alternative . Qui est peut-être une illusion, voir une manipulation d'un petit groupe autour de JLM ...Peut-être tous simplement que la démocratie directe est une impossibilité, que votre culture "bonapartiste" est pragmatique et incontournable ...

Bref nous pourrions avoir un Débat contradictoire sur LREM ou la LFI sur du factuel mais ce n'est pas la fonction de ce forum ...Donc raillons raillons .

Aujourd'hui se tenait en directe la 3éme convention de la LFI , 60% des participants ont été tiré au sort , les sujets discutés ont été élaborés à partir de contributions issus de la base ... Les actions prioritaires de la LFI ont été soumis au vote...le programme pour gérer les votes sont en libre accès...Les status ont été mis au vote de tous ... Les groupes locaux sont indépendant...Tous çà peut vous paraitre folklorique , tous comme le langage startup de LREM me fait sourire.

Je referme la parenthèse ...


Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Sam 25 Nov - 19:45
Younes Terre a écrit:Comme j'avais commencé sur le Forum "Libre Propos" ( RIP)  ce qui m’intéresse c'est la pratique démocratique de LREM , un "nouveau parti" sensé réformer les anciennes formes d'organisations politique ......Des Marcheurs de la société civile pratiquant une démocratie participative ...etc Horizontalité , verticalité ..etc


Honnetement, Younes, je me demande si ça vous interesse ou si plus prosaiquement, vous vous delectez de trouver une faille dans un parti qui tatonne pour y enfoncer un coin.
Notez, vous ne seriez ni le seul, ni le premier.

Perso, je suis plus interessée (pour de vrai) par le fond et l'Histoire, ils donnent une idée de la forme.
Et c'est bien pour ça que je ne vois rien à sauver dans le parti que vous soutenez; des vieilles recettes qui ont prouvé leur nocivité -meme avec de relatives bonnes intentions- et un usage detourné de la democratie, comme dans tous les mouvements extremistes.
Cela dit, comme partout, on y trouve des gens tres bien.

Mb
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Mer 13 Déc - 19:48
avatar
EddieCochran+
Messages : 1205
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Mer 13 Déc - 22:56
5 -

Si ça n'est pas de l'engagement pour le bien collectif de la part des députés LREM ! C'est mieux que chez LFI et  leurs privilèges de fonctionnaires...
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 14 Déc - 11:24
Younes Terre a écrit:


Elle n'a pas honte, cette idiote ! Si ce n'est pas de l'humour, qu'elle aille se faire pendre ailleurs, elle n'a rien à faire dans la representation du peuple.
On sait qui est cette imbecile en detresse ?


Mb
avatar
Rumba
Messages : 750
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : ça dépend :)

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 14 Déc - 11:47
ah ah ah !!! la pv'choute   Very Happy   tiens si j'ai  deux minutes je vais la plaindre
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 14 Déc - 22:03
EddieCochran+ a écrit:5 -

Si ça n'est pas de l'engagement pour le bien collectif de la part des députés LREM ! C'est mieux que chez LFI et  leurs privilèges de fonctionnaires...

Eddie C'est mieux que les députées LFI , mais moins bien que les députés de l'Estonie...Vous aviez un faire valoir quand vous sortiez pour aller draguer les filles?
Je trouve Mab un peu sévère sur ce coup là (surement qui aime bien châtie bien ) Mais là en tant qu'avocat commis d'office vous pourriez faire un effort...



58 825 euros de revenus annuels en moyenne : les députés français se situent nettement au-dessus des 22 420 euros gagnés en moyenne chaque année par les Français (Insee).

Les députés LRM et LR en tête des revenus déclarés

En analysant les données selon la couleur politique, deux groupes s’opposent. D’un côté les députés apparentés La République en marche (LRM), Les Républicains (LR), extrême droite ou Parti socialiste (PS) ont déclaré les revenus les plus importants, dans une fourchette allant de 53 000 euros à 62 200 euros.

Les parlementaires de la gauche radicale et les élus régionalistes, eux, semblent avoir bénéficié d’un train de vie inférieur, à 33 500 euros et 36 320 euros de revenus annuels moyens.


Mais je vous accorde qu'il y a un vrai probléme démocratique :
Le discours dominant nous a expliqué en long et en large que les politiques ne tenaient pas leurs promesses, qu'il faisaient de la politique pour leur internet personnel...etc
Et beaucoup d'électeurs ont sans doute été convaincu puisque nous avons une abstention de prés de 50% ...
Mais qui a été convaincu? Je suis certain qui si l'on compare le revenu moyen des votant au revenu moyen des abstentionnistes nous trouveront encore plus marqué le différentiel entre les revenus des députés et la moyenne des français ...

Les pauvres classes populaires ne votent pas , mais les classes moyennes supérieur oui...résultat nous avons un parlement serte rajeuni , plus ou moins représentatif des votants, mais pas du corps électoral , et encore moins de la population française ( si l'on prend en compte de ceux qui ne sont pas inscrit ) .

La France des DRH peut estimer que le smic en France est trop élevé et que cela nuis à sa compétitivité...Il peut baisser les APL car 5 euro c'est rien ...Mais a du mal à boucler les fins de mois avec 5000 euro de revenus mensuel net...
avatar
EddieCochran+
Messages : 1205
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Ven 15 Déc - 1:48
Question : faut-il que les élus de la Nations soient miséreux pour que la politique qu'ils initient relève la moyenne annuelle des €uros gagnés par tous les Français moins les élus en question ?

Cette façon de glorifier les pauvres laisse accroire que, sur 65 millions de Francaouis, 65 millions d'entre eux moins 40 000 élus en tous genres et 110.000 contribuables assujettis à l'ISF sont pauvres et déclassés !

Cette mentalité relève bien des évangiles dirait-on, seuls les pauvres passeraient par la porte de Jérusalem nommée le chas (comme celui d'une aiguille).

Si tout le monde avait un emploi et que celui-ci soit décemment rémunéré, toutes ces manœuvres pour dresser une partie de la population contre une autre n'auraient pas lieu. Et le fonds de commerce des estrémistes qui critiquent mais n'apportent aucune solution perdrait son assise idéologique.
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Ven 15 Déc - 23:51
Faut-il que ceux qui ne gagne pas assez soit systématiquement exclu de la représentation nationale ?
Une pauvre LREM ( votre cliente ) gagnait 8000 euro se se retrouve avec 5000 euro mensuel et se trouve réduitre à manger des pâtes plusieurs fois par semaines pour palier à la chute de ses revenus!

Elle savait pourtant que le salaire net d'un député était de 5000 euro.
Soit elle se présentait en pensant qu'elle ne serait pas élue.
Soit elle pensait qu'elle pourrait vivre avec 5000 euro par mois
Soit elle n' a rien anticipé ce qui pour un chef d'entreprise semble une faute professionnelle .La main invisible du marché aurait du éliminer une telle incompétente qui de sa vie depuis qu'elle est députée n' a jamais travaillé autant pour gagner aussi peu ... y aurait-il quelque chose de pipé dans ce systéme qui prétend que la juste rémunération viens récompenser le mérite de chacun...

A coté de cela nous avons le salarié à faible revenu, celui dont le salaire couvre juste ses dépenses chaque mois! Comment peut-il prendre ne serait-ce que 15 jours sans solde pour faire campagne le temps d'une élection? Il est dans l'impossibilité de se présenter et est exclu du systéme et de la représentation nationale au seule critére de revenus...
Faire ce constat est-ce faire du misérabilisme?

Le tirage au sort d'une partie des députés permettrait sans doute d'avoir une représentation nationale plus représentative...Et si un incompétent est tiré au sort , il ne fera pas trop tache parmi l'élite de nos députés ...
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Ven 15 Déc - 23:56
Pour vous consoler :



Peut-être est-il dommage que son élection soit invalidé, les crétins fort nombreux dans notre pays devraient aussi être représenté au parlement ...On me dit qu'ils seraient déjà surreprésenté ! Alors dans ce cas un peu de prison pourrait lui permettre de rééquilibrer la population carcérale:
90% des détenus sont ouvriers , chômeurs ou sans logis...
avatar
EddieCochran+
Messages : 1205
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Sam 16 Déc - 0:36
Réputation du message : 0% (1 vote)
Younes Terre qui fait son Euler a écrit:(...)
Le tirage au sort d'une partie des députés permettrait sans doute d'avoir une représentation nationale plus représentative...Et si un incompétent est tiré au sort , il ne fera pas trop tache parmi l'élite de nos députés ...


C'est très mal connaître les lois de la statistique : à chaque tirage - donc nouveau tirage - un incompétent détient les mêmes probabilités d'occurrence d'être sélectionné qu'un compétent.

A l'estrême, il pourrait se faire qu'il n'y ait que des incompétents au Parlement... Des LFI, des FN, des LR , des Nouvelle Gauche(PS) et des EELV [le vieux monde, quoi!]!

C'est très grave.
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 21 Déc - 20:39
Entre divorces et burn-out, les sacrifices des proches d'Emmanuel Macron
D'après « L'Opinion », des conseillers du président et d'autres dans les ministères privilégient leur travail au détriment de leur vie de famille.

Publié le 20/12/2017 à 11:54 | Le Point.fr
http://www.lepoint.fr/politique/entre-divorces-et-burn-out-les-sacrifices-des-proches-d-emmanuel-macron-20-12-2017-2181450_20.php



Démissions et burn-out dans les ministères

Les élus de la majorité enchaînent les sessions parlementaires, qui s'éternisent jusqu'au beau milieu de la nuit. « Le rythme est très soutenu. C'est le plus gros agenda parlementaire de ces quinze dernières années. Le taux de participation des députés aux débats est extrêmement élevé, plus qu'à l'accoutumée », confirme Pierre Person, député LREM de Paris. « On n'est pas absent de chez soi une semaine par mois, mais toutes les semaines. Je demande des sacrifices à mon entourage. Les vacances familiales de la Toussaint, c'était sans moi. Et à Noël, j'ai encore la tête dans le budget », raconte Olivier Véran, député de l'Isère.

Après la longue session parlementaire l'été dernier, qui avait sérieusement entamé l'énergie des élus, un gros coup de fatigue parcourt les ministères depuis quelques semaines. Des démissions ont été signalées, notamment après des burn-out. Certains ministres ont demandé à leurs équipes de lever le pied avant les fêtes de fin d'année, pour mieux repartir dès janvier. Même quand on est en marche, il faut savoir ménager sa monture.
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 21 Déc - 20:41
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 21 Déc - 20:42
Younes Terre a écrit:
Entre divorces et burn-out, les sacrifices des proches d'Emmanuel Macron
D'après « L'Opinion », des conseillers du président et d'autres dans les ministères privilégient leur travail au détriment de leur vie de famille.

Publié le 20/12/2017 à 11:54 | Le Point.fr
http://www.lepoint.fr/politique/entre-divorces-et-burn-out-les-sacrifices-des-proches-d-emmanuel-macron-20-12-2017-2181450_20.php


Ah des ministres qui bossent, ça je conçois que ça surprenne les journalistes et les fonctionnaires...
Dans "serviteurs de l'etat", il y a "serviteurs". Et le cortege de soucis et sacrifices qui va avec. 

Mb
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 21 Déc - 20:51
Info ou intox



Démissions et burn-out dans les ministères

Les élus de la majorité enchaînent les sessions parlementaires, qui s'éternisent jusqu'au beau milieu de la nuit. « Le rythme est très soutenu. C'est le plus gros agenda parlementaire de ces quinze dernières années. Le taux de participation des députés aux débats est extrêmement élevé, plus qu'à l'accoutumée », confirme Pierre Person, député LREM de Paris. « On n'est pas absent de chez soi une semaine par mois, mais toutes les semaines. Je demande des sacrifices à mon entourage. Les vacances familiales de la Toussaint, c'était sans moi. Et à Noël, j'ai encore la tête dans le budget », raconte Olivier Véran, député de l'Isère.

Après la longue session parlementaire l'été dernier, qui avait sérieusement entamé l'énergie des élus, un gros coup de fatigue parcourt les ministères depuis quelques semaines. Des démissions ont été signalées, notamment après des burn-out. Certains ministres ont demandé à leurs équipes de lever le pied avant les fêtes de fin d'année, pour mieux repartir dès janvier. Même quand on est en marche, il faut savoir ménager sa monture.
[/quote]

Le journal "Capital" d’orientation bolchevique comme son nom l'indique nous fait entendre un tout autre son de cloche! Qui croire ?


LES DÉPUTÉS D'EN MARCHE, CANCRES DE L’ASSEMBLÉE… NOTRE CLASSEMENT
Six mois après les élections législatives, quel bilan peut-on tirer de l’activité des nouveaux députés ? Capital fait le point sur la productivité de chacun des 572 locataires du palais Bourbon. Les résultats sont surprenants...
“A Noël il va y avoir beaucoup d'ultimatum familiaux, genre si tu y retournes je te quitte.” Le député LREM Bruno Bonnell qui se plaint dans L’Opinion de la surcharge de travail dont sont victimes les troupes de Macron à l’Assemblée? On se pince pour ne pas sourire !
Car d’après notre radioscopie des six premiers mois de la nouvelle législature, les députés En Marche sont en vérité loin d’avoir été les plus assidus aux travaux parlementaires. En moyenne, comme le montre notre tableau ci-dessous, les Marcheurs se révèlent beaucoup moins travailleurs que les députés Républicains, socialistes et de la France insoumise, de loin les plus bosseurs de notre classement. Quant au député Bruno Bonnell (fondateur d'Infogrames) précisément… il se classe avant avant dernier de notre palmarès.

https://www.capital.fr/economie-politique/les-deputes-en-marche-cancres-de-lassemblee-notre-classement-1262133

Les fainéants ne seraient pas ceux que l'on croit....?
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 21 Déc - 21:02
EddieCochran+ a écrit:
Younes Terre qui fait son Euler a écrit:(...)
Le tirage au sort d'une partie des députés permettrait sans doute d'avoir une représentation nationale plus représentative...Et si un incompétent est tiré au sort , il ne fera pas trop tache parmi l'élite de nos députés ...


C'est très mal connaître les lois de la statistique : à chaque tirage - donc nouveau tirage - un incompétent détient les mêmes probabilités d'occurrence d'être sélectionné qu'un compétent.

A l'estrême, il pourrait se faire qu'il n'y ait que des incompétents au Parlement... Des LFI, des FN, des LR , des Nouvelle Gauche(PS) et des EELV [le vieux monde, quoi!]!

C'est très grave.

Comment si l'on tirait au sort une partie des députés il pourrait en résulter qu'il n' y ait que ? Même à l’extrême centre vous avez tiré au sort une parti de vos représentants! Juste la bonne proportion pour faire illusion tous en gardant le contrôle ...Mais tous de même LREM s'y est essayé pour se donner une image de nouveau monde
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 21 Déc - 21:04
Younes, des politiques qui n'en fichent pas une, ce n'est pas la decouverte de l'année.

Et puis si on parle d'étiquettes En Marche, vous choisirez de toutes façons l'option qui convient le mieux à votre parti, dut-elle être defendue par un media horriblement capitaliste, je n'en doute pas.

Mb


Dernière édition par MabOrbria le Jeu 21 Déc - 21:41, édité 1 fois (Raison : Saleté de correcteur automatique)
avatar
alande
Messages : 238
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 52
Localisation : Caluire et Cuire

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 21 Déc - 21:09
orbria, politologue a écrit:Et puis si on parle d'étiquettes En Marche, vous choisirez de toutes façons l'option qui convient le mieux-être votre parti

Dieu du ciel, Younes, vous avez un parti ?

Vous, musulman et en France. Ben, merde alors ! Shocked 

Alande, qui vous tend le micro pour la réponse.
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 21 Déc - 21:10
MabOrbria a écrit:
Ah des ministres qui bossent, ça je conçois que ça surprenne les journalistes et les fonctionnaires...
Dans "serviteurs de l'etat", il y a "serviteurs". Et le cortege de soucis et sacrifices qui va avec. 

Mb

Les fonctionnaires, tu penses aux fonctionnaires de police, aux infirmières...Combien de députés issus de leur rang?
La France des DRH pense que les employés et les fonctionnaire sont des faignants q, qu'il n' y a qu'eux qui travaille...mais ils ne tiendraient pas un semaine dans un hôpital ou un commissariat...
Ruffin avait proposé un amendement "vis ma vie " ...rejeté bien sure .
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 21 Déc - 21:19
MabOrbria a écrit:Younes, des politiques qui n'en fichent pas une, ce n'est pas la decouverte de l'année.

Et puis si on parle d'étiquettes En Marche, vous choisirez de toutes façons l'option qui convient le mieux-être votre parti, eût-elle être defendue par un media horriblement capitaliste, je n'en doute pas.

Mb

Il y a ceux qui se sacrifient et qui en même temps n'en fiche pas une ?

Donc votre explication entre "le point" journal notoirement de droite et et "capital " journal notoirement de droite c'est que le second fait des articles pour satisfaire l'horrible partisan que je suis de la FI ...
Pourtant vous même sembliez être assez fière de ses valeureux serviteurs de l'état qui se tuent au travail au service de Macron** ...


**Oui il n' a pas dit "'l'état c'est Moi " , il a juste parlé de "mon peuple" conception sans doute trop moderne de la monarchie républicaine pour que j'en apprécie toute la subtilité
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 21 Déc - 21:31
Younes Terre a écrit:




Les fonctionnaires, tu penses aux fonctionnaires de police, aux infirmières...Combien de députés issus de leur rang?
La France des DRH pense que les employés et les fonctionnaire sont des faignants q, qu'il n' y a qu'eux qui travaille. .  


Ah bon, on se re-tutoie ?
Oh moi je ne pense pas grand chose, voyons, je suis blonde... Mais comme j'évite par principe de fréquenter les infirmieres et la police, je ne peux pas répondre pour eux.

Je ne connais pas non plus la France des DRH.
Mais je suis effectivement assez satisfaite que le gouvernement bosse et qu'on applique un programme qui, contrairement à ce que raconte votre chef en chef sangle dans son idéologie, n'est pas une abomination.
Apres tout, des ministres qui travaillent, je n'ai jamais connu ça depuis que je vote, il faut me comprendre...

Mb
Invité
Invité

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 21 Déc - 21:51
Vous pensiez alors peut-être aux haut fonctionnaires?

Bercy: la Cour des comptes épingle les salaires des hauts fonctionnaires:

En dépit d’une nette amélioration depuis sa précédente enquête, (la Cour des comptes) constate la persistance de pratiques indemnitaires irrégulières, notamment des dispositifs de rémunération sans base juridique. » Dans un référé adressé le 12 octobre dernier au ministre de l’Economie Bruno Le Maire et à celui des Comptes publics Gérald Darmanin, rapporte Le Monde, la Cour des comptes décèle une nouvelle fois des zones d’ombre dans la rémunération des hauts fonctionnaires de Bercy.

Problèmes d’équité et de cohérence. La Cour des comptes « relève surtout que la cohérence de la politique de rémunération est mise à mal par le niveau élevé et difficile à justifier de la rémunération des administrateurs généraux des finances publiques, qui pose des problèmes d’équité et de cohérence avec celui du reste de l’administration ». Les pratiques salariales du ministère entre 2013 et 2015, avec une actualisation en 2016, ont examinées par les sages de la rue Cambon pour ce rapport. Plus de 750 postes ont ainsi été passés au crible, parmi lesquels de nombreuses indemnités « sans fondement légal » ont été décelées.
avatar
EddieCochran+
Messages : 1205
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 21 Déc - 23:51
Il me reste quelques minutes pour LUI souhaiter un bon anniversaire. Un mec qui est venu au monde le jour du solstice d'hiver quand les jours et les nuits sont identiques était prédestiné à fonder un mouvement ni gauche ni droite et avé la gauche et avé la droite côte à côte:

Contenu sponsorisé

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum