Forum sympa : Hères du Temps
Hélez le bord, présentez-vous à la coupée, bienvenue à vous !

Partagez
Aller en bas
Invité
Invité

Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Ven 24 Nov - 22:20
Rappel du premier message :

Pour la beauté du  titre j'ai pas pu résister !


Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

20 novembre 2017

Après un trou d’air de 5 mois, La République en marche, le mouvement d'Emmanuel Macron s’est doté d’un chef, Christophe Castaner. Objectif : dissiper les doutes et relancer la machine.
La République en marche, le mouvement d'Emmanuel Macron, veut entamer son redémarrage.

Objet politique non identifié, à quoi sert vraiment En marche, le mouvement du Président? S'agit-il d'un véritable instrument de rénovation de notre vie politique? N'est-il qu'un parti fantôme, un écran de fumée destiné à camoufler, sous les atours d'une start-up, que tout se décide dans le bureau du chef de l'Etat? Une formation condamnée, à court terme, à s'aligner sur les us et coutumes des partis à l'ancienne qu'il prétend remplacer? Alors que le mouvement a tenu son premier congrès, samedi à Lyon, et s'est doté d'un chef – le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement, ­Christophe Castaner –, une seule certitude : Emmanuel Macron a bien l'intention de le réarmer pour en faire une machine de guerre censée assurer sa réélection en 2022. Ce qui ne va pas sans heurts. Un des architectes de la campagne présidentielle en convient : "Un parti qui gagne l'Elysée et l'Assemblée, change quatre fois de dirigeant et de siège, passe de 0 à 90 salariés, tout ça en une année, c'est un truc totalement dingue. Aucune entreprise ne pourrait absorber ce choc-là…"
suite: http://www.lejdd.fr/politique/enquete-sur-en-marche-le-parti-fantome-demmanuel-macron-3496844#xtor=CS1-3

EddieCochran+
Messages : 2260
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Jeu 15 Nov - 1:12
Younes Terre a écrit:
(...)

Stanislas Guerini seul candidat à la tête de La République en marche
Pierre Person, cofondateur du mouvement Les Jeunes avec Macron, âgé de 29 ans, a jeté l’éponge. Il paraissait pourtant avoir de bonnes chances de l’emporter.
(...)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bien que m'en tape le coquillard des cuisines partisanes je reconnais que celui dont le nom est Person est bien un homme du nouveau monde politique car dans l'article proposé par le lien vers lemonde.fr l'on peut lire :

"D’après son entourage, le député de Paris ne s’est pas lancé pour éviter d’afficher les divisions et de « fracasser le mouvement » dans une guerre fratricide. « Pierre Person a fait le choix très courageux d’être responsable pour deux », loue un de ses fidèles.
""
Dans l'ancien imonde politique l'on se serait écharpé et l'on aurait fracturé le parti...

J'attends avé gourmandise le moment où le Tangérois éruptif devra passer la main chez LFI. Ou ce sera du genre des élection au Politburo avé des purges qui s'ensuivraient ou ce sera l'esplosion du mouvement en micro-officines d'insoumissions. Une belle marrade en vue.
avatar
Younes Terre
Messages : 1207
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Dim 2 Déc - 23:22
"J'ai bien fait d'insister pour ma démission."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Younes Terre
Messages : 1207
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Dim 2 Déc - 23:25
Réputation du message : 100% (1 vote)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Chroniquette
Messages : 235
Date d'inscription : 01/11/2017
Localisation : Dans le triangle Lyon - Grenoble - Valence

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Lun 3 Déc - 18:09
Gérard savait ce qui allait se passer !!!!
avatar
EddieCochran+
Messages : 2260
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Mar 4 Déc - 1:08
103 -

Chroniquette a écrit:Gérard savait ce qui allait se passer !!!!

Je le soupçonne d'avoir placé l'iceberg sur la trajectoire et d'avoir saboté quelques rivets.
avatar
Mab-des-bois
Messages : 476
Date d'inscription : 05/07/2018

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Mar 4 Déc - 18:48
Chroniquette a écrit:Gérard savait ce qui allait se passer !!!!


Je pense même que sachant ce qu'il se passe dans certaines banlieues de lait et de miel, il a préféré prendre de l'avance vers une réelection lyonnaise  What a Face
avatar
Younes Terre
Messages : 1207
Date d'inscription : 07/04/2018

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Sam 8 Déc - 19:50
Poissy : le suppléant et l’assistante de la députée claquent la porte d’En Marche
06 décembre 2018

Ces deux proches de Florence Granjus, la députée LREM de la circonscription, s’estiment «trahis».
Ils avaient rejoint le mouvement d’Emmanuel Macron dès 2016, lors de campagne de la présidentielle. Mais aujourd’hui, ils s’estiment « trahis ». Emeric Vallespi, le suppléant de Florence Granjus, la députée (LREM) de la 12e circonscription des Yvelines, et Nathalie Martin, l’assistante de la parlementaire, ont décidé de quitter La République En Marche.


« Nous restons fidèles à notre engagement et à nos convictions. C’est pourquoi nous sommes contraints de quitter le mouvement », expliquent-ils. Alors qu’Emmanuel Macron avait promis d’insuffler un souffle nouveau, « rien n’a changé, la République En Marche est devenue un parti comme les autres », critiquent-ils.

La volonté de développer les méthodes de la démocratie participatives afin d’élaborer des décisions les avait séduits. « Nous devions être des courroies de transmission avec le terrain. Mais au final nous ne sommes même pas acteurs », soupire Emeric Vallespi.

[...]

«LREM a passé un accord avec Karl Olive pour les municipales»

« Déçue », Nathalie Martin a expédié un courrier dès octobre à Christophe Castaner, alors délégué général du parti. « Les militants sont des pions méprisés qui servent une organisation uniquement descendante », dénonçait-elle.

« LREM a passé un accord avec Karl Olive (NDLR : le maire LR de Poissy), jugé Macron-compatible, rapporte Emeric Vallespi. Donc, il n’y aura personne du parti face à lui aux municipales. Il semblerait que l’on puisse soutenir Pierre Bédier** est être Macron-compatible. Ce genre d’accords politiciens ne respecte pas les militants qui pensaient sincèrement pouvoir changer les usages en politique. »

Contactée, la députée LREM Florence Granjus n’a pas souhaité répondre sur ces défections, évoquant juste le licenciement simple de ses deux anciens collaborateurs.

**https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_B%C3%A9dier
avatar
Kalawasa
Messages : 2992
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Sam 8 Déc - 20:25
Les rats quittent le navire ! cheers

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
EddieCochran+
Messages : 2260
Date d'inscription : 15/10/2017

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Sam 8 Déc - 23:27
106 -

Younes Terre a écrit:
Poissy : le suppléant et l’assistante de la députée claquent la porte d’En Marche
06 décembre 2018

(...)

Ces mésaventures au sein d'un mouvement de 314 députés est moins qu'une goutte d'eau dans l'océan proportionnellement à la défection pour les européennes d'une personnalité fondatrice d'un micro parti de 17 dépités à l'A.N. Non ?
avatar
Chroniquette
Messages : 235
Date d'inscription : 01/11/2017
Localisation : Dans le triangle Lyon - Grenoble - Valence

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Mer 12 Déc - 16:12
Au fait où en sommes-nous du projet de loi reporté à l'époque de l'affaire Benalla qui visait à réduire le nombre d'élus au Parlement ?
avatar
Mab-des-bois
Messages : 476
Date d'inscription : 05/07/2018

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

le Mer 12 Déc - 17:31
Younes Terre a écrit:
Poissy : le suppléant et l’assistante de la députée claquent la porte d’En Marche
06 décembre 2018

Ces deux proches de Florence Granjus, la députée LREM de la circonscription, s’estiment «trahis».
Ils avaient rejoint le mouvement d’Emmanuel Macron dès 2016, lors de campagne de la présidentielle. Mais aujourd’hui, ils s’estiment « trahis ». Emeric Vallespi, le suppléant de Florence Granjus, la députée (LREM) de la 12e circonscription des Yvelines, et Nathalie Martin, l’assistante de la parlementaire, ont décidé de quitter La République En Marche.


Et ?...
Ils partent parce que ça ne leur va pas, il est où le problème ?


Non, parce que...


... On exclut sans sommation chez les insoumis au bon sens, ce sont des méthodes dignes de... Raaaaah, le mot m'échappe !  Very Happy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Chroniquette
Messages : 235
Date d'inscription : 01/11/2017
Localisation : Dans le triangle Lyon - Grenoble - Valence

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

Hier à 17:04
Et stock !!!!     lol!
Contenu sponsorisé

Re: Enquête sur En marche, le parti fantôme d'Emmanuel Macron

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum